Capitaes de abril (1999) Maria de Medeiros

Capitaines d'avril

Pays de productionFrance ; Portugal
Sortie en France24 janvier 2001
Procédé image35 mm - Couleur
Durée124 mn
DistributeurRezo Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Capitaes de abril" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMaria de Medeiros
ScénaristeMaria de Medeiros
ScénaristeEve Deboise
Société de production JBA Production (Paris)
Coproduction RTP - Rádio Televisão Portuguesa (Lisboa)
Coproduction FMB2 Films
Coproduction SFP Cinéma
Producteur associéJacques Bidou
Producteur associéJavier Castro
Producteur associéRicardo Evole
Producteur associéEnzo Porcelli
Producteur associéGeorges Goldenstern
Producteur associéRichard Boidin
Producteur associéPierre Héros
Producteur déléguéJacques Bidou
Directeur de productionAlain Peyrollaz
Directeur de productionRui Louro
Directeur de productionGerardo Fernandes
Directeur de productionMarianne Dumoulin
Distributeur d'origine Rezo Films (Paris)
CadreurCarlos Cabeceran
Ingénieur du sonJérôme Thiault
Compositeur de la musique originaleAntonio Victorio d' Almeida
DécorateurAgusti Camps Salat
CostumierSabina Daigeler
MonteurJacques Witta
Photographe de plateauMichel Abramowicz

générique artistique

Stefano Accorsi(Maia)
Maria de Medeiros(Antonia)
Joaquim de Almeida(Gervasio)
Frédéric Pierrot(Manuel)
Fele Martínez(Lobao)
Manuel João Vieira(Fonseca)
Marcantonio del Carlo(Silva)
Emmanuel Salinger(Botelho)
Rita Durão(Rosa)
Manuel Manquiña(Gabriel)
Duarte Guimaraes(Daniel)
Manuel Lobao(Fernandes)
Luís Miguel Cintra(Brigadeiro Pais)
Joaquim Leitaõ(Filipe)
Henrique Canto e Castro(Salieri)
Rogério Samora(Rui Gama)
Pedro Hestnes(Emilio)
Marcello Urgeghe(l'animateur radio)
José Airosa(Paulo Ruivo)
José Boavida(le technicien radio)
António Capelo(Chamarro)
Ruy de Carvalho(Spinola)
Ricardo Pais(Caetano)
José Eduardo(Virgilio)
Peter Michael(Pedro)
Raquel Mariano(Amélia)
Horacio Santos(Cesario)

Bibliographie

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

Dans la nuit du 24 au 25 avril 1974, au Portugal : le capitaine Maia fait partie du Mouvement des Forces Armées qui, sous la coupe d'un groupe de jeunes capitaines, a décidé de renverser le régime militaire de l'Estado Novo. Tandis que Maia s'apprête à faire marcher son régiment sur Lisbonne, résolu à libérer le pays sans verser de sang, Manuel, un autre vétéran d'Afrique, prend avec ses hommes la radio et diffuse sur les ondes Grândola, une chanson interdite du poète José Afonso : la révolution est lancée. Antónia ignore cependant que son mari Manuel y prend part : elle s'inquiète du sort d'un de ses étudiants, emprisonné pour avoir fait sauter plusieurs hélicoptères. Les habitants de Lisbonne voient cependant l'armée régulière céder progressivement aux promesses d'un régime démocratique des révolutionnaires. Gervásio, le supérieur hiérarchique de Maia, l'accompagne tout en raillant ses illusions et sa naïveté. La révolution ne tarde pas en effet à être récupérée par les plus hauts gradés, qui promettent aux capitaines d'assurer la transition vers un régime démocratique. Le peuple en liesse sort dans la rue ; des oeillets apparaissent sur les fusils des soldats. Leur tâche accomplie, Maia et Manuel vont assister à la libération des prisonniers politiques. Antónia est là, qui embrasse fougueusement son étudiant libéré.|#|#
© LES FICHES DU CINEMA 2001
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)37450
Nombre de salles de sortie (Paris)10
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)12
Nombre d'entrée première semaine (Paris)12412
Nombre d'entrées première semaine (France)27846
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)123396
Nombre de salles de sortie (France)52

Tournage

Lieux de tournage