Coup de feu dans la nuit (1942) Robert Péguy

Pays de productionFrance
Sortie en France03 mars 1943
>> Rechercher "Coup de feu dans la nuit" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRobert Péguy
Auteur de l'oeuvre originaleEugène Brieuxd'après la pièce de théâtre "l'avocat"
Adaptateur Frédérique
DialoguisteRobert Coulom
Société de production Les Films Fernand Rivers (Paris)
ProducteurFernand Rivers
Distributeur d'origine Ciné Sélection (Paris)
Directeur de la photographieGeorges Million
Ingénieur du sonJacques Vacher
Compositeur de la musique originaleHenri Verdun
DécorateurMarcel Mary
MonteurMadeleine Gug

générique artistique

Mary Morgan(Lise du Coudray)
Henri Rollan(l'avocat Martigny)
Jean Debucourt(le juge d'instruction)
Raymond Aimos(Fortin)
Aimos(Fortin)
Nane Germon(Pauline)
Charles Lemontier(Arnaud)
Monette Dinay(Toinette)
Jeanne Marie-Laurent(Madame Martigny)
Marguerite Coutan-Lambert(Madame du coudray)
Jeanne Stora(Mademoiselle du coudray)
Solange Varennes(Marton)
Lise Donat(la carabetière)
Jacques Grétillat(Monsieur du Coudray)
Jean Meyer(le baron)
Sylvia Cobs(une femme)
Jean-Louis Allibert(un avocat)
Guy Parzy(Claude Lemercier)
Maurice Dorléac(Fronsac)
Marcel Pérès(un contrebandier)
Rivers Cadet(un contrebandier)
Robert Allard(Billaud)
André Carnège(le président des assises)
Marcel Vibert(l'avocat général)
René Stern(un journaliste)
Maxime Fabert(un journaliste)
Marcel Raine
Jean Christian
Robert Didry
Jean Clarieux

Bibliographie

Synopsis

Une intrigue policière très énigmatique adaptée du drame de Brieux (L'avocat). Une jeune femme a épousé, malgré elle, un châtelain déséquilibré, brutal et jaloux ; il la maltraite. Une nuit, on le trouve assassiné dans un fourré proche du manoir. Le juge d'instruction qui mène l'enquête conclut à la culpabilité de la jeune femme. Aux Assises, elle est défendue par un ami de la famille qu'elle aime secrètement, et sans espoir. Après des débats mouvementés, la preuve est faite que le châtelain s'est lui-même tué avec son arme en présence de sa femme. Après le procès, cette dernière laisse deviner son amour pour l'avocat à qui elle dit un adieu définitif.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation