Cosi dolce, cosi perversa (1969) Umberto Lenzi

Si douces, si perverses

Pays de productionItalie ; France ; République fédérale d'Allemagne
Sortie en France26 février 1971
Procédé image35 mm - Couleur
Durée92 mn
>> Rechercher "Cosi dolce, cosi perversa" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurUmberto Lenzi
Assistant réalisateurFulvio Barresi
ScénaristeLuciano Martino
ScénaristeErnesto Gastaldi
AdaptateurMassimo D'Avack
Société de production Zenith Cinematografica (Roma)
Société de production Flora Film (Roma)
Société de production Tritone Cinematografica (Roma)
Société de production CEDIC (Paris)
Société de production Rapid-Film GmbH (München)
ProducteurMino Loy
ProducteurLuciano Martino
Directeur de productionSergio Martino
Distributeur d'origine CEDIC (Paris)
Directeur de la photographieGuglielmo Mancori
CadreurSergio Martinelli
Ingénieur du sonBruno Zanoli
MixeurBruno Moreal
Compositeur de la musique originaleRiz Ortolani
Auteur des chansons originalesNorman Newell"Why"
Compositeur des chansons originalesRiz Ortolani"Why"
Interprète des chansons originalesJ. Vincent Edwards"Why"
DécorateurFranco Bottari
CostumierGiovanni Moitana
MaquilleurOretta Melaranci
CoiffeurJolanda Conti
MonteurEugenio Alabiso
ScriptIlde Muscio
RégisseurSergio Martino
Photographe de plateau Vaselli

générique artistique

Carroll Baker(Nicole Perrier)
Jean-Louis Trintignant(Jean Reynaud)
Erika Blanc(Danielle Reynaud)
Horst Frank(Karl)
Helga Liné(Hélène Valmont)
Gianni Di Benedetto(Monsieur Valmont)
Beryl Cunningham(la fille à la soirée)
Dario Michaelis(le commissaire)
Renato Pinciroli(le gardien)
Ermelinda De Felice(l'hôtelière)
Irio Fantini(un invité à la soirée)
Marcello Bonini Olas(un invité à la soirée)
Gianni Pulone(un invité à la soirée)
Lucio Rama(un invité à la soirée)
Luca Sportelli(un invité à la soirée)
Paola Scalzi(l'amie d'Hélène)
François Flangé

Bibliographie

Synopsis

Des amis, des maîtresses, une situation brillante, la vie de Jean Renaud serait idéale s'il s'estimait compris et aimé de sa femme Danielle. Mais celle-ci, indifférente, se détache de plus en plus de lui. Aussi Jean se laisse-t-il séduire par le charme de sa nouvelle voisine, Nicole. Cette dernière semble terrorisée par un certain Karl qui l'a violée autrefois et la tient mystérieusement en son pouvoir. Ignorant la jalousie de Danielle, Jean et Nicole, qui se sont avoués leur amour, passent ensemble quelques jours de vacances troublés par l'ombre inquiétante de Karl. Jean apprend alors de Nicole que leur rencontre, loin d'avoir été le simple fait du hasard, avait été préméditée par Karl, sorte de tueur à gages chargé de le tuer. Comme Jean réclame une preuve, Nicole lui fixe un rendez-vous chez elle. A l'heure dite, Jean est assailli par Karl qui le poignarde sur l'instigation de Nicole et Danielle, que l'amour et l'intérêt ont faites complices. Le meurtre est maquillé en accident. Très vite, Danielle acquiert la conviction que Jean n'est pas mort. Il s'agit, en fait, d'un plan habilement conçu par Nicole et Karl pour se débarrasser d'un témoin dangereux. Leur coup fait, ils s'envolent pour l'Amérique du Sud. A moins que.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Lieux de tournage