Marianne, meine Jugendliebe (1954) Julien Duvivier

Pays de productionRépublique fédérale d'Allemagne ; France
>> Rechercher "Marianne, meine Jugendliebe" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJulien Duvivier
Auteur de l'oeuvre originalePeter von Mendelssohnd'après le roman "Douloureuse Arcadie"
AdaptateurJulien Duvivier
DialoguisteJulien Duvivier
DialoguistePeter von Mendelssohn
Société de production Francinex (Paris)
Société de production Filmsonor (Paris)
Société de production Regina Films (Paris)
Société de production Royal Filmproduktions GmbH (München)
Société de production Allfram-Film GmbH (Frankfurt Am Main)
Société de production Société Française Théâtre et Cinéma
ProducteurFrank Clifford
ProducteurArys Nissotti
ProducteurPierre O'Connell
Directeur de productionAndré Daven
Directeur de productionRalph Baum
Directeur de la photographieLéonce-Henri Burel
CadreurRobert Schneider
Ingénieur du sonHermann Storr
Compositeur de la musique originaleJacques Ibert
DécorateurJean d' Eaubonne
CostumierMarie-Louise Lehmann
MaquilleurSusi Krause
MonteurMarthe Poncin
MonteurLilian Seng
MonteurOtto Arndt
ScriptUrsula Baumann
RégisseurRolf Taute
Photographe de plateauFritz Schwennicke

générique artistique

Marianne Hold(Marianne)
Horst Buchholz(Vincent)
Isabelle Pia(Liselotte)
Carl Simon(Dieu le père)
Friedrich Domin(le professeur)
Harry Hardt(le capitaine)
Michael Verhoeven(Alexis)
Peter Vogel(Jan)
Bert Brandt(Toby)
Jean-François Bailly(Reinhold)
Axel Scholtz(Franz)
Alexander von Richthofen(Florian)
Bernhard von der Planitz(Friedel)
Jean Yonnel(le chevalier)
Adi Berber(le valet)
Udo Vioff(Manfred)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Au château de Heiligenstadt, perdu dans les forêts et les brumes, au bord d'un lac, les pensionnaires peuplent leur ennui d'aventures imaginaires. Vincent arrive d'Argentine, et les bêtes accourent vers lui. Dans un collège où la discipline est absente, Vincent commence à raconter à ses camarades d'incroyables histoires venues de très loin, d'Amérique du Sud. De l'autre côté du lac, devant un manoir qu'on dit hanté, s'arrête une mystérieuse voiture, de laquelle débarque un " chevalier ". Vincent, orphelin de père, est enrôlé de force par les " cruels " pour les accompagner dans une expédition vers le château hanté. Refusant d'être initié à leurs rites, il accepte cependant de les accompagner de l'autre côté. Entretemps, le collège accueille la jeune Lise, parente d'un professeur. Très vite, elle tombe sous le charme de Vincent. Celui-ci apprend que sa mère ne viendra pas le voir, mais qu'il aura la visite du " capitaine ", " l'ami " de sa mère depuis la mort de son père. Lise lui déconseille de se rendre au manoir hanté, et le croit amoureux d'une autre, alors qu'il ne parle que de sa mère. Arrivé devant le manoir, Vincent s'endort en attendant les " cruels " partis en reconnaissance. Quand il se réveille, les " cruels " sont mis en fuite par des chiens lâchés par un gros homme en noir. Ils l'abandonnent. Plus tard, dans une tempête terrible, il réapparaît à Heiligenstadt, passablement exalté. Lise l'entraîne dans sa chambre et s'offre à lui. Il la refuse. Vincent est revenu sombre et enthousiaste d'une nuit passée au château qui reste un mystère pour tous. Il finit par se confier à Manfred, son meilleur ami. Capturé par un sbire, il a rencontré la belle, douce et blonde Marianne. Elle se dit prisonnière d'un maître invisible, qui n'est autre que le " chevalier ". Après cette nuit passée auprès d'elle, Vincent est obsédé par Marianne, mais personne ne croit à l'existence de la jeune fille. Pourtant, s'étant rendu à la fête du village, Vincent aperçoit brièvement la jeune fille dans la mystérieuse voiture. Pendant ce temps, transie d'amour, Lise prépare sa vengeance. Vincent va accueillir à la gare le " capitaine ". Petit Félix, un ami de Vincent, est intercepté par les " cruels " alors qu'il apporte un message de Marianne demandant de l'aide à Vincent. Le " capitaine " annonce à Vincent que sa mère et lui vont vendre la propriété familiale en Argentine, et qu'ils souhaitent le retour de Vincent auprès d'eux. Lise tue une biche à laquelle Vincent était très attaché. Celui-ci la rosse en public, avant de disparaître. Lise est poursuivie et piétinée par un troupeau de cervidés. Puis Manfred retrouve Vincent, disparu depuis 24 heures, qui lui fait son récit. Arrivé au château, il découvre que le chevalier s'apprête à épouser Marianne. Celui-ci apparaît, et apprend à Vincent que Marianne a été abandonnée par son fiancé le jour même de son mariage, et qu'il veut reconstituer la cérémonie pour provoquer chez Marianne, qui n'a jamais plus été la même, un choc salutaire. Vincent est chassé par le sbire du chevalier, mais sauvé de la mort par les chiens ; il ne saura jamais si ce que le chevalier lui a dit est la vérité. Manfred et Vincent retournent au manoir, où tout a disparu, sauf les portraits de Marianne et du chevalier. Vincent quitte Heiligenstadt. Il n'oubliera jamais, et s'efforcera toujours de retrouver Marianne.
Yves Desrichard © BiFi / Durante Editeur
Logo

Exploitation