Inch'Allah dimanche (2000) Yamina Benguigui

Pays de productionFrance
Sortie en France05 décembre 2001
Procédé image35 mm - Couleur
Durée98 mn
DistributeurARP Sélection (source : ADRC)
>> Rechercher "Inch'Allah dimanche" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurYamina Benguigui
ScénaristeYamina Benguigui
Société de production Bandits Longs Productions
Société de production ARP Sélection (Paris)
ProducteurPhilippe Dupuis-Mendel
Directeur de productionStella Quef-Gregorz
Distributeur d'origine ARP Sélection (Paris)
Directeur de la photographieAntoine Roch
Ingénieur du sonMichel Vionnet
MixeurDominique Hennequin
DécorateurMarc Marmier
CostumierMalika Khelfa
MonteurNadia Ben Rachid

générique artistique

Fejria Deliba(Zouina)
Rabia Mokedem(Aïcha, la mère)
Amina Annabi(Malika)
Anass Behri(Ali)
Hamza Dubuih(Rachid)
Zinédine Soualem(Ahmed)
France Darry(Madame Donze, la voisine)
Roger Dumas(Monsieur Donze, le voisin)
Marie-France Pisier(Madame Manant)
Mathilde Seigner(Mademoiselle Nicole Briat)
Jalil Lespert(le chauffeur du bus)
Alexandre Carrière(le gendarme)
Aude Thirion(l'épicière)

Bibliographie

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

En 1974, pour être conforme aux lois relatives au regroupement familial des immigrés, Zouina (avec ses trois enfants) quitte, à son corps défendant, son Algérie natale (ainsi que sa famille et ses amis) pour rejoindre Ahmed, son mari qu'elle ne connaît quasiment pas. Elle est dorénavant sous les ordres de son intransigeante belle-mère soucieuse de faire respecter ordre et traditions. Le premier contact avec la France est difficile : climat sombre et froid, voisins récalcitrants, solitude et enfermement. Zouina se tait. Elle explose de joie lorsqu'elle apprend qu'une autre famille algérienne vit dans cette petite ville de Picardie. Dorénavant, elle emploiera les dimanche (à l'insu d'Ahmed et de sa mère) pour partir clandestinement à leur recherche. Le reste du temps, ses seules distractions sont la radio où elle découvre l'état d'esprit et les questions que se posent les Françaises, et les visites d'une jeune voisine libérée et chaleureuse. Maltraitée par sa belle-mère, frappée par son mari, Zouina la rebelle souffre en silence. Lorsqu'elle rencontre enfin Malika, ses dernières illusions s'effondrent. Malika est résignée, éteinte. Zouina décide alors de s'affranchir, de braver les interdits. Dorénavant, c'est elle-même qui, chaque matin, conduira ses enfants à l'école. Et pour la première fois, son mari prend sa défense.|#|#
© LES FICHES DU CINEMA 2001
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)39133
Nombre de salles de sortie (Paris)17
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)13
Nombre d'entrée première semaine (Paris)18869

Palmares