Abouna (2001) Mahamat-Saleh Haroun

Abouna (notre père)

Pays de productionTchad ; France
Sortie en France19 mars 2003
Procédé image35 mm - Couleur
Durée81 mn
DistributeurDiaphana pour MK2 (source : ADRC)
>> Rechercher "Abouna" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMahamat-Saleh Haroun
Assistant réalisateurBoukar Doungous
Assistant réalisateurKatia Nicolas
Assistant réalisateurCyril Danina
ScénaristeMahamat-Saleh Haroun
Société de production Duo Films
Société de production Goï-Goï Productions (N'Djaména, Tchad)
ProducteurGuillaume de Seille
Producteur exécutifKalala Hissein Djibrine
Directeur de productionMoctar Bâ
Distributeur d'origine MK2 Diffusion (Paris)
Directeur de la photographieAbraham Haïlé Biru
Ingénieur du sonMarc Nouyrigat
MixeurLaurent Dreyer
Compositeur de la musique préexistanteDiego Moustapha Ngarade"Abouna", "Zing Ding", "Kiméli","N'djamena","Holi yo","Diaraby"
Compositeur de la musique préexistanteAli Farka Touré"Dounya n'gangai","Pieter Botha","Instrumental"
Compositeur de la musique préexistanteBoubacar Traoré"Moussoko teke soma ye"
Compositeur de la musique préexistanteIngamadji Mujos Nemo"Forçat"
Compositeur de la musique préexistanteMuhamed El Amin"The Longing and yearning","Life"
Compositeur de la musique préexistanteRy Cooder"Diaraby"
CostumierHassanié Lazingar
MaquilleurFatimé Lamana
CoiffeurFatimé Lamana
MonteurSarah Taouss-Matton
ScriptDelphine Régnier
Coordinateur des effets sonoresBertrand Boudaud
Conseiller artistiqueFanta Régina Nacro

générique artistique

Ahidjo Mahamat Moussa(Tahir Brahim)
Hamza Moctar Aguid(Amine Brahim)
Zara Haroun(Achta Brahim, la mère)
Mounira Khalil(la fille muette)
Hassan Boulama(Hassan)
Diego Moustapha Ngarade(l'oncle Adoum)
Garba Issa(le professeur)
Koulsy Lamko(Monsieur Brahim, le père)
Ramada Mahamat(le femme du professeur)
Mahamat Sossal(l'assistant du professeur)
Hadjé Fatimé N'Goua(le docteur)
Nouraldine Mahamat Alio(le chef de la police)
Christophe N'Garoyal(le responsable de l'usine)
Haoua Tantine Abakar(le voisin furieux)
Adoum Albert(le garçon qui se bat)
Mahamat-Saleh Abakar(un garçon)
Akacha Ali Kaya(le pupille devant l'école)
Maki Malloum(l'homme à l'hôpital)
Charles Mahamat(le policier)
Abba Sabre(l'homme du cinéma)

Bibliographie

Synopsis

Tahir (15 ans) et Amine (8 ans) découvrent un matin que leur père a disparu. Après une journée d'incompréhension leur mère leur avoue qu'il les a quittés. Incrédules, les deux frères partent le lendemain à sa recherche, apprennent qu'il a abandonné son travail depuis deux ans et demi, mais retrouvent par hasard sa trace sur un écran de cinéma. Dépités, les deux garçons décident de faire l'école buissonnière et volent la pellicule du film. Dénoncés, la police vient les arrêter. Pour les discipliner leur mère, abattue, les envoie à la campagne, en pension dans une école coranique. Un changement de vie qui renforce leur désir de rejoindre leur père. Une tentative qui se solde par un échec et amène Tahir à s'interroger sur leur quête. Amoureux d'une jeune femme du village, il ne trouve alors plus de raisons de partir. Au contraire d'Amine, dont la volonté a été renforcée par les nouvelles de leur père, de Tanger, reçues de leur oncle venu les visiter. Mais une nouvelle crise d'asthme est fatale au jeune garçon. L'événement décide Tahir à quitter le village. Rejoint par la jeune femme, il réussit cette fois à s'échapper et retourne chez sa mère. Découvrant à leur arrivée qu'elle a été internée, il l'enlève et la ramène chez elle. Absente et silencieuse, elle sort de son apathie lorsque Tahir entonne la dernière chanson composée par son oncle.
© LES FICHES DU CINEMA 2003
Logo

Exploitation