800 balas (2002) Álex de la Iglesia

800 balles

Pays de productionEspagne
Sortie en France14 avril 2004
Procédé image35 mm - Couleur
Durée124 mn
>> Rechercher "800 balas" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurÁlex de la Iglesia
ScénaristeÁlex de la Iglesia
ScénaristeJorge Guerricaechevarría
Société de production Panico Films
Producteur associéMaria Angulo
Producteur exécutifJuanma Pagazaurtundua
Distributeur d'origine La Fabrique de Films (Paris)
Directeur de la photographieFlavio Martínez Labiano
Ingénieur du sonAntonio Rodríguez
MixeurJaime Fernández
Compositeur de la musique originaleRoque Baños
Directeur artistiqueArturo " Biaffra " García
MaquilleurLola Lopez
CoiffeurMercedes Guillot
MonteurAlejandro Lázaro
Coordinateur des effets spéciauxJuan Ramón Molina

générique artistique

Sancho Gracia(Julian)
Ángel de Andrés López(Cheyenne)
Carmen Maura(Laura)
Eusebio Poncela(Scott)
Luis Castro(Carlos)
Manuel Tallafé(Manuel)
Enrique Martinez(Arrastrao)
Eduardo Gómez(le pendu)
Luciano Federico(le croque-mort)
Terele Pavez(Rocio)
Ramón Barea(Don Mariano)
Cesáreo Estebanez(Andrés)
Gracia Olayo(Juli)
Yoima Valdés(Sandra)

Bibliographie

Synopsis

Lors du tournage d'une cascade dans un western, un accident emporte un des cascadeurs. Des années plus tard, le petit Carlos apprend que son père décédé était cet homme, et surtout que son grand-père, prétendu disparu, est en fait vivant, dans une ville fantôme ancien lieu de tournage. Il réussit à s'échapper et à gagner l'endroit. Là, il assiste à une prestation de la troupe de Julián, reconstituant les combats du vieil ouest. Ce dernier est le grand-père de Carlos. Il fait rencontrer à son petit-fils tous les habitants, nostalgiques des westerns spaghetti. Julián fait aussi visiter la région à Carlos, et lui parle de son amitié avec Clint Eastwood. L'enfant participe également aux fêtes débridées de la joyeuse bande. Arrive alors la mère de Carlos, furieuse. Elle récupère son fils et, pour se venger, propose le village comme site potentiel pour un parc d'attraction. Un contrat est passé avec le maire, et les démolisseurs se mettent en marche. Mais Julián refuse de céder, organisant avec ses amis une résistance musclée. L'irréductible cow-boy semble néanmoins dépassé par les événements, beaucoup de ses compères l'abandonnant en chemin. Il tente d'appeler son grand ami Clint, mais la star n'est pas là. Finalement, Julián meurt héroïquement, dans un duel avec le traître de la troupe. Eastwood est à l'enterrement, et évoque son amitié avec Julián.
© LES FICHES DU CINEMA 2005
Logo

Exploitation