Dirty Pretty Things (2001) Stephen Frears

Dirty pretty things

Pays de productionEtats-Unis ; Grande-Bretagne
Sortie en France03 septembre 2003
Procédé image35 mm - Couleur
Durée107 mn
>> Rechercher "Dirty Pretty Things" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurStephen Frears
ScénaristeSteven Knight
Société de production Celador Films (London)
ProducteurTracey Seaward
ProducteurRobert Jones
Producteur exécutifPaul Smith
Producteur exécutifDavid M. Thompson
Producteur exécutifTracey Scoffield
Producteur exécutifAllon Reich
Producteur exécutifTeresa Moneo
Producteur exécutifJulie Goldstein
Distributeur d'origine TFM Distribution
Directeur de la photographieChris Menges
Compositeur de la musique originaleNathan Larson
DécorateurHugo Luczyc-Wyhowski
CostumierOdile Dicks-Mireaux
MaquilleurJenny Shircore
MonteurMick Audsley
Directeur de castingLeo Davis

générique artistique

Audrey Tautou(Senay)
Sergi Lopez(Sneaky)
Chiwetel Ejiofor(Okwe)
Sophie Okonedo(Juliette)
Benedict Wong(Guo Yi)
Zlatko Buric(Ivan)
Sotigui Kouyaté(Shinti)
Abdi Gouhad(le fils de Shinti)
Jean-Philippe Écoffey(Jean-Luc)
Paul Bhattacharjee(Mohammed)
Noma Dumezweni(Célia)

Bibliographie

Synopsis

Londres, 2001. Deux immigrés, Okwe (du Nigeria), Senay (de Turquie) travaillent dans un hôtel géré par Mr Juan. Femme de chambre, Senay prête son appartement pendant la journée à Okwe, gardien de nuit. Un jour, les services de l'immigration font irruption chez elle, l'accusant d'héberger un immigré clandestin, et la menacent de suspendre sa demande d'asile politique. Ils font aussi une descente à l'hôtel. Grâce à Okwe, qui l'a prévenue, elle ne se fait pas arrêter, mais est obligée de changer de travail. De son côté, Okwe fait une macabre découverte dans les toilettes d'une des chambres de l'hôtel. Faisant irruption plus tard dans le bureau du gérant, il comprend que ce dernier se livre à un trafic d'organes : contre un rein, il délivre de faux passeports à des immigrés clandestins désespérés. En sauvant l'un des "patients" de Juan, Okwe se démasque : il est médecin. Juan veut alors le contraindre à opérer pour lui. Okwe refuse. Mais, lorsqu'il apprend que Senay, violentée dans son nouvel emploi, a décidé de se faire opérer pour pouvoir fuir vers New York, il accède aux exigences de son patron. Après avoir violé Senay, Juan s'apprête à assister Okwe dans l'opération. Il se fait piéger, et c'est à lui qu'on enlève un rein. Bien qu'amoureux, Okwe et Senay se séparent, lui pour rejoindre sa fille à Lagos, elle sa cousine à New York.
© LES FICHES DU CINEMA 2003
Logo

Exploitation