Il est plus facile pour un chameau (2002) Valéria Bruni-Tedeschi

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France16 avril 2003
Procédé image35 mm - Couleur
Durée110 mn
DistributeurLe Petit Bureau (source : ADRC)
>> Rechercher "Il est plus facile pour un chameau" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurValéria Bruni Tedeschi
Assistant réalisateurOlivier Genet
ScénaristeValéria Bruni Tedeschi
ScénaristeNoémie Lvovsky
ScénaristeAgnès de Sacy
Société de production Gémini Films (Paris)
Producteur déléguéPaulo Branco
Directeur de productionSylvain Monod
Distributeur d'origine Gémini Films (Paris)
Directeur de la photographieJeanne Lapoirie
Ingénieur du sonFrançois Waledisch
DécorateurEmmanuelle Duplay
CostumierClaire Fraïssé
MonteurAnne Weil

générique artistique

Valéria Bruni Tedeschi(Federica)
Chiara Mastroianni(Bianca)
Jean-Hugues Anglade(Pierre)
Denis Podalydès(Philippe)
Marysa Borini(la mère)
Roberto Herlitzka(le père)
Lambert Wilson(Aurélio)
Pascal Bongard(le prêtre)
Nicolas Briançon(le metteur en scène)
Yvan Attal(l'homme au jardin)
Emmanuelle Devos(la femme de Philippe)
Karine Silla(Céline)
Laurent Grevill(le médecin)
Eva Ionesco(l'ouvreuse)
Hélène de Saint-Père(la femme du couple au cinéma)
Pierre-Olivier Matteï(l'homme du couple au cinéma)
Chloé Mons(Amélie)
Hélène Sadowska(la professeur de danse)
Alma Sammel(Federica, enfant)
Jutta Sammel(Bianca, enfant)
Victor Nebbolio di Castri(Aurélio, enfant)

Bibliographie

Synopsis

Federica a honte d'être trop riche. C'est peut-être pour cela que cette fille de grands bourgeois italiens qui fuirent les Brigades rouges, vit avec Pierre, un "fils du peuple" aux fortes convictions communistes. Un jour, elle retrouve par hasard Philippe, un ancien amour. Dès lors, tout semble se détraquer dans sa vie. Elle essaie maladroitement de régler ses problèmes en se confessant chaque jour : le prêtre, inquiet, finit par lui faire comprendre qu'il n'est pas psychanalyste. Elle a un beau talent d'auteur, mais le metteur en scène renommé et suffisant à qui elle a confié sa dernière pièce la lui refuse sans ménagement. Bianca, sa soeur, lui reproche violemment d'avoir été la préférée de leur père. Celui-ci va mal. La mère est toujours aussi autoritaire. Des bouffées de souvenirs d'enfance remontent de plus en plus souvent et accroissent son malaise. Elle a revu Philippe, et Pierre, désespéré de ne pouvoir fonder un foyer, se comporte de plus en plus durement avec elle. La fin du père est proche. Aurélio, le frère aîné, dandy désinvolte et désoeuvré, a rejoint Federica et Bianca. Le père meurt. Il sera inhumé en Italie. Federica veut sa part d'héritage tout de suite, pour mieux la dépenser. À l'aéroport, la mère et les trois enfants sont réunis pour surveiller l'embarquement du cercueil... trop large pour passer la porte de l'appareil !
© LES FICHES DU CINEMA 2003
Logo

Exploitation