The Soul of a Man (2001) Wim Wenders

The Soul of a Man

Pays de productionEtats-Unis ; Allemagne
Sortie en France14 janvier 2004
Procédé image35 mm - Couleur
Durée105 mn
DistributeurBac Films (source : ADRC)
>> Rechercher "The Soul of a Man" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurWim Wenders
ScénaristeWim Wenders
Société de production Reverse Angle International GmbH (Hamburg)
Société de production Vulcan Productions
ProducteurAlex Gibney
ProducteurMargaret Bodde
Producteur associéBelinda Clasen
Producteur déléguéMartin Scorsese
Producteur déléguéUlrich Felsberg
Producteur déléguéPaul G. Allen
Producteur déléguéJody Patton
Directeur de productionSamson Mücke
Directeur de productionPaul Marcus
Distributeur d'origine Bac Films
Directeur de la photographieLisa Rinzler
MonteurMathilde Bonnefoy

générique artistique

Lou Reed(dans son propre rôle)
Lucinda Williams(dans son propre rôle)
Cassandra Wilson(dans son propre rôle)
Alvin "Youngblood" Hart(dans son propre rôle)
Shemekia Copeland(dans son propre rôle)
Eagle-Eye Cherry(dans son propre rôle)
Vernon Reid(dans son propre rôle)
James " Blood " Ulmer(dans son propre rôle)
Los Lobos(dans son propre rôle)
T-Bone Burnett(dans son propre rôle)
Bonnie Raitt(dans son propre rôle)
The Jon Spencer Blues Explosion(dans son propre rôle)
Marc Ribot(dans son propre rôle)
Garland Jeffreys(dans son propre rôle)
Nick Cave(dans son propre rôle)
Beck(dans son propre rôle)
Chris Thomas King(Blind Willie Johnson)
Keith B. Brown(Skip James)

Bibliographie

Synopsis

Novices du blues, The Soul of a Man est une révélation ; aficionados, il est un cadeau. Le film de Wim Wenders se veut très ouvertement encyclopédique : l'oeuvre hommage à conserver précieusement dans toute vidéothèque d'un mélomane qui se respecte. Car le pari du producteur, Martin Scorsese (excusez du peu), est rien moins que de faire revivre le blues depuis son origine. The Soul of a Man est ainsi le premier volume de la collection "The Blues" qui contiendra sept opus, signés entre autres par Scorsese lui-même, Mike Figgis ou encore Clint Eastwood, tous passionnés notoires. Pour ce premier volet, Wim Wenders s'attaque à trois grandes figures, ses préférées : Blind Willie Johnson, Skip James et J.B. Lenoir. Trois musiciens hors pair, ayant créé la légende du blues avant de retourner rapidement dans l'ombre. Aucune similitude avec Buena Vista Social Club, le précédent "film musical" de Wim Wenders (on serait plus proche de l'essai ludique Les "Lumière" de Berlin). Ici, le réalisateur ne part pas à la rencontre des musiciens oubliés, il les ressuscite d'une toute autre manière. Mêlant subtilement images d'archives (très rares) et reconstitutions documentaires, c'est un pan de l'histoire des Etats-Unis que Wenders nous révèle. Car comment distinguer la genèse du blues de la lutte contre la ségrégation (Down in Mississipi, J.B. Lenoir), la misère (Hard Times Killing Floor Blues, Skip James) ou la guerre (Vietnam Blues, J.B. Lenoir) ? Le spectateur (re)découvre, ébahi, la force de ces complaintes poétiques, entre sagesse et révolte, espoirs et incompréhensions. The Soul of a Man s'écoute surtout, tel un voyage à travers le temps et l'espace, conté par le pionnier du blues Blind Willie Johnson, auquel Laurence Fishburne prête sa voix. C'est d'ailleurs sa mythique chanson Dark Was the Night qui a été choisie parmi les objets que la Nasa a immortalisés dans son vaisseau Voyager, lancé en 1977. C'est le point de départ du film et son fil rouge : l'éternelle influence du blues sur la musique contemporaine. En témoignent les interprétations très personnelles de quelques excellents morceaux des trois grands bluesmen par un ensemble hétérogène de musiciens contemporains : Eagle-Eye Cherry, Nick Cave, Lucinda Williams, Beck ou Lou Reed. Si le film manque parfois de rythme, il procure néanmoins un besoin irrépressible de se procurer la bande originale, voire de dénicher un vieux 33 tours grésillant et mélancolique.
© LES FICHES DU CINEMA 2005
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 08 janvier 2001
Fin : 07 janvier 2002