Arimpara (2002) Murali Nair

Arimpara

Pays de productionInde ; Japon
Sortie en France30 juin 2004
Procédé image35 mm - Couleur
Durée90 mn
DistributeurSolaris Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Arimpara" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMurali Nair
ScénaristeMurali Nair
ScénaristeMadhu Apsara
Auteur de l'oeuvre originaleO.V. Vijayand'après la nouvelle "Arimpara"
DialoguisteMurali Nair
DialoguisteMadhu Apsara
Société de production NFDC - National Film Development Corporation of India (Mumbai)
Société de production NHK - Nippon Hoso Kyokai (Tokyo)
Producteur exécutifP. Parameswaran
Producteur exécutifMakoto Ueda
Directeur de la photographieM. J. Radhakrishnan
Ingénieur du sonMadhu Apsara
Compositeur de la musique originaleFernando Benadon
Directeur artistiqueC.P. Padmakumar
CostumierMitra Madhu
MaquilleurDimanth Vyas
MaquilleurSalim Kadakkal
MonteurLalitha Krishna

générique artistique

Nedumudi Venu
Sona Nair
Bharatham Njavakkal
Rajan Sithara
Master Bhagyanath

Bibliographie

Synopsis

Krishnanunni est un propriétaire pieux, attaché aux traditions que perpétuent sa famille depuis des générations.Il possède largement de quoi assurer une vie plus qu'agréable à sa femme Suma et à leur fils de sept ans, Unni. Un matin, en se rasant, il découvre dans le reflet du miroir un grain de beauté noir sur le bout de son menton. Rien d'inquiétant a priori. La vie passe. Il reste de longues et paisibles heures avec son fils, à qui il enseigne la gestion du domaine et la pratique des rites religieux. De jour en jour pourtant, son grain de beauté prend des proportions inquiétantes. Se refusant à se rendre chez un médecin, Krishnanunni a recours aux méthodes traditionnelles et aux exorcismes pour se soigner. Rien n'y fait ! Le grain de beauté recouvre désormais tout son menton. Il ne cesse de grandir, jusqu'à devenir une excroissance répugnante, plus grosse que son visage. Rongé par cette infirmité, Krishnanunni abandonne peu à peu ses responsabilités, de père de famille et de propriétaire. Ses ouvriers et sa femme finissent par le quitter. Le domaine est laissé à l'abandon. Seule une jeune servante reste à ses côtés. Krishnanunni tente, non sans douleur, de couper le furoncle, lequel repousse de plus belle. Quand, resté complètement seul, Krishnanunni a définitivement renoncé à tout, son grain de beauté se transforme en éléphant.
© LES FICHES DU CINEMA 2004
Logo

Exploitation