White oleander (2002) Peter Kosminsky

Laurier blanc

Pays de productionEtats-Unis ; Allemagne
Sortie en France12 novembre 2003
Procédé image35 mm - Couleur
Durée109 mn
DistributeurMetropolitan Filmexport (source : ADRC)
>> Rechercher "White oleander" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPeter Kosminsky
ScénaristeMary Agnes Donoghue
Auteur de l'oeuvre originaleJanet Fitchd'après le roman "Le Laurier blanc"
Société de production Warner Bros.
Société de production Gaylord Films
Société de production John Wells Productions
Société de production Pandora Filmproduktion GmbH (Köln)
ProducteurJohn Wells
ProducteurHunt Lowry
Producteur exécutifKristin Harms
Producteur exécutifStacy Cohen
Producteur exécutifE.K. Gaylord
Producteur exécutifPatrick Markey
Distributeur d'origine Metropolitan Filmexport (Paris)
Directeur de la photographieElliot Davis
Compositeur de la musique originaleThomas Newman
DécorateurDonald Graham Burt
MonteurChris Ridsdale

générique artistique

Alison Lohman(Astrid Magnusson)
Robin Wright Penn(Starr Thomas)
Michelle Pfeiffer(Ingrid Magnusson)
Renée Zellweger(Claire Richards)
Billy Connolly(Barry)
Svetlana Efremova(Rena Grushenka)
Patrick Fugit(Paul Trout)
Cole Hauser(Ray)
Noah Wyle(Mark Richards)
Amy Aquino
John Billingsley
Elisa Bocanegra
Solomon Burke Jr.
Scott Allan Campbell
Sam Catlin
Debra Christofferson
Marc Donato
Leila Kenzle

Bibliographie

Synopsis

Après l'arrestation de sa mère Ingrid, artiste belle et rebelle, pour le meurtre de son compagnon, Astrid, quinze ans, est placée dans une famille d'accueil dans la région de Los Angeles. Elle s'adapte à sa nouvelle vie et aux excès de Starr, ex-strip-teaseuse touchée par la grâce. Mais l'attirance réciproque de Ray, le concubin de Starr, et d'Astrid voue ce séjour à l'échec. La jeune fille est ensuite envoyée dans un foyer où elle se lie avec Paul, aussi doué pour la BD qu'elle pour le dessin. Elle visite régulièrement sa mère en prison. Ingrid, descendante de Vikings, fière et tranchante, tente de garder un contrôle sur sa fille et ne cache pas son mépris pour les "accueillants" d'Astrid. Puis Astrid s'installe chez Mark et Claire, riches et sans enfant. Claire, trop fragile, se suicide à la suite d'un entretien avec Ingrid. Retour au foyer. Astrid choisit de vivre chez Rena, une jeune femme fantasque et généreuse qui la prend en affection. Astrid rejette l'influence de sa mère et s'affirme. Quand l'avocate d'Ingrid lui demande un faux témoignage, Astrid exige la vérité sur sa toute petite enfance. Sa mère lui avoue alors qu'elle l'a abandonnée pendant un an. Elle renonce à la faire comparaître, la libérant de sa lourde tutelle. Deux ans plus tard, Astrid vit avec Paul à New York. L'exposition que sa mère a préparée en prison connaît un triomphe.
© LES FICHES DU CINEMA 2003
Logo

Exploitation