Les Contes de l'horloge magique (2003) Ladislas Starewitch, Jean Rubak

Pays de productionFrance
Sortie en France10 décembre 2003
Procédé image35 mm - NB
Durée65 mn
DistributeurGébéka Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Les Contes de l'horloge magique" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLadislas Starewitch
RéalisateurJean Rubak
ScénaristeLadislas Starewitch
Auteur du commentaireXavier Kawa-Topor
Auteur du commentaireJean Rubak
Société de production Forum des Images (Paris)
Société de production Gebeka Films (Lyon)
ProducteurLéona-Béatrice Martin-Starewitch
ProducteurMarc Bonny
Directeur de productionXavier Kawa-Topor
Distributeur d'origine Gebeka Films (Lyon)
MixeurGuillaume Limberger
Compositeur de la musique originaleJean-Marie Sénia
Directeur artistiqueXavier Kawa-Topor
Conseiller artistiqueLéona-Béatrice Martin-Starewitch

générique artistique

Rufus(la voix du narrateur)

Bibliographie

Synopsis

L'horloge magique de Starewitch renaît sous la palette de Jean Rubak, et les trois marionnettes qui l'habitent et qu'elle anime (un singe, une ballerine, un bouffon), nous présentent trois oeuvres du grand animateur russe. On suit tout d'abord les mésaventures d'une petite fille, dont un huissier véreux et cruel ruine la mère. La petite fille, vivote alors de la charité grâce à ses chansons, résistant à la faim et au froid grâce au soutien précieux de son singe apprivoisé... malin comme un singe ! C'est lui qui récupérera chez l'huissier les papiers qui permettront à la petite et à sa mère de vivre à nouveau ensemble, heureuses. Puis on assiste à la parade d'un brave soldat de plomb pour séduire une jeune ballerine, bien réelle, elle. Triste destinée que celle de cet amoureux transi ? Peut-être pas tant que ça... Et l'horloge révèle enfin les péripéties qu'un vieux magicien-horloger tente de recréer avec les petits personnages qu'il façonne pour son Horloge magique. Mais est-ce vraiment lui qui invente ce roi d'opérette et son bouffon aux invraisemblables acrobaties, ces chevaliers qui affrontent de furieux dragons, ce combattant vaincu par le contenu d'une bouteille, cette princesse un peu trop volage... ? Ou n'est-ce pas plutôt sa petite fille, qui, en rêve, s'immisce dans toutes ces aventures, et s'identifie à la princesse tant convoitée ?
© LES FICHES DU CINEMA 2003
Logo

Exploitation