Feux rouges (2003) Cédric Kahn

Pays de productionFrance
Sortie en France03 mars 2004
Procédé image35 mm - Couleur
Durée105 mn
DistributeurBac Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Feux rouges" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurCédric Kahn
Assistant réalisateurValérie Mégard
ScénaristeCédric Kahn
ScénaristeLaurence Ferreira Barbosa
Collaborateur scénaristiqueGilles Marchand
Auteur de l'oeuvre originaleGeorges Simenond'après le roman "Feux rouges"
Société de production Alicéléo (Levallois-Perret)
Société de production France 3 Cinéma
Société de production Gimages Films
ProducteurPatrick Godeau
Producteur exécutifFrançoise Galfré
Directeur de productionPhilippe Saal
Distributeur d'origine Bac Films
Directeur de la photographiePatrick Blossier
Ingénieur du sonJean-Pierre Duret
MixeurJean-Pierre Laforce
Compositeur de la musique préexistanteClaude Debussy"Nuages" extrait de "Nocturnes"
DécorateurFrançois Abelanet
CostumierElisabeth Tavernier
CostumierEdwige Morel d'Arleux
MonteurYann Dedet
ScriptÉlodie Van Beuren
Photographe de plateauMarion Stalens

générique artistique

Jean-Pierre Darroussin(Antoine Dunant)
Carole Bouquet(Hélène Dunant)
Vincent Deniard(l'homme en cavale)
Charline Paul(la serveuse du café)
Jean-Pierre Gos(l'inspecteur)
Sava Lolov(le médecin)
Igor Skreblin(l'homme au téléphone)
Mylène Demongeot(la voix de la directrice de la colonie de vacances)

Bibliographie

Synopsis

En cette fin juillet, Antoine, employé parisien complexé, et sa femme Hélène, avocate d'affaires très demandée, partent vers les Landes pour récupérer les enfants à la colo. Ils sont pris dans les bouchons, ce qui exaspère Antoine, déjà énervé par trois bières et un whisky : ce qui exaspère Hélène à son tour. Antoine quitte l'autoroute, refuse de la laisser conduire, interprète sa méfiance pour du mépris. Il s'arrête pour boire, puis conduit en prenant des risques. Ils se disputent, elle lui demande d'arrêter de boire, sinon elle continuera seule. Ce qu'elle fait quand il s'engouffre dans un nouveau bar, aux abords de Tours. Il la rate à la gare, ne rattrape pas le train à Ste Maure. Il prend alors dans sa voiture un homme étrange, qui pourrait être un dangereux évadé. Antoine a de plus en plus de mal à rester éveillé au volant. Il continue de boire. L'homme le mène par le bout du nez, puis devient violent. Malgré son ébriété, Antoine parvient à se défendre et le tue. Il se réveille en pleine campagne, fait réparer sa voiture, téléphone à la colo. Pas de trace d'Hélène. Il téléphone dans les gares, à la police, dans les hôpitaux. Hélène est apparemment à l'hôpital de Châtellerault, blessée à la tête. Il la rejoint, lui demande pardon. La police lui dit qu'elle a été violée et dépouillée de ses bijoux par l'évadé. Le lendemain, ils repartent vers les Landes, réconciliés.
© LES FICHES DU CINEMA 2005
Logo

Exploitation