Around the world in 80 days (2003) Frank Coraci

Le Tour du monde en 80 jours

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France11 août 2004
Procédé image35 mm - Couleur
Durée120 mn
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Around the world in 80 days" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFrank Coraci
ScénaristeDavid Titcher
ScénaristeDavid Goldstein
ScénaristeDavid Benullo
Auteur de l'oeuvre originaleJules Verned'après le roman "Le Tour du monde en quatre-vingts jours"
Société de production Walden Media (Los Angeles)
ProducteurHal Lieberman
ProducteurBill Badalato
Producteur exécutifJackie Chan
Producteur exécutifSolon So
Producteur exécutifPhyllis Alia
Distributeur d'origine Pathé Distribution
Directeur de la photographiePhil Meheux
Compositeur de la musique originaleTrevor Jones
DécorateurPerry Andelin Blake
CostumierAnna B. Sheppard
MonteurTom Lewis

générique artistique

Jackie Chan(Passepartout)
Steve Coogan(Phileas Fogg)
Jim Broadbent(Lord Kelvin)
Cécile de France(Monique La Roche)
Ewen Bremner(l'inspecteur Fix)
Ian McNeice(Lord Kitchener)
Kathy Bates(la Reine Victoria)
John Cleese(le sergent de police grisonnant)
Will Forte(le jeune bobby)
Rob Schneider(le clochard)
Karen Mok(le général Fang)
Michaël Youn(le capitaine du Steamer/le directeur de la gallerie d'art)
Mark Addy(le capitaine du Steamer)
Arnold Schwarzenegger(le Prince Hari)
Luke Wilson(Orville Wright)
Owen Wilson(Wilbur Wright)

Bibliographie

Synopsis

Londres, 1880. Phileas Fogg, inventeur hétéroclite et incompris lance un défi à un vieil ennemi, le très conservateur Lord Kelvin, président de la Royal Academy of Science. Il fera le tour du monde en moins de 80 jours. Son valet sino-français, Passepartout, s'embarque avec lui, emportant incognito un Bouddha en jade dérobé à la Banque d'Angleterre. Le perfide Lord Kelvin charge l'inspecteur Fix de les filer. Première étape : Paris. La fringante Monique, peintre dont va s'éprendre Phileas, se joint alors au voyage. En ballon dirigeable, ils rejoignent l'Orient-Express, qui les emporte en Turquie. Faits prisonniers par le gouverneur, ils s'évadent et gagnent l'Inde, puis, la Chine. Là, ils font une halte dans le village natal de Passepartout. Celui-ci replace le Bouddha sur son socle et sauve ainsi son village. Puis, il met en déroute le gang des Scorpions noirs, à ses trousses depuis Londres. Le voyage se poursuit à travers l'Océan Pacifique, à destination de San Francisco. Après avoir franchi la vallée de la mort, les trois amis arrivent à New York. Ils traversent alors l'Océan Atlantique en bateau, puis en machine volante conçue par Fogg. Une fois à Londres, Phileas pense être arrivé un jour trop tard. En fait, grâce au décalage horaire, il a un jour d'avance et gagne le pari. La reine Victoria le nomme président de l'Académie des Sciences.
© LES FICHES DU CINEMA 2005
Logo

Exploitation