Modigliani (2003) Mick Davis

Modigliani

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France29 septembre 2004
Procédé image35 mm - Couleur
Durée114 mn
>> Rechercher "Modigliani" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurMick Davis
ScénaristeMick Davis
ProducteurPhilippe Martinez
ProducteurStéphanie Martinez-Campeau
ProducteurPatrick Godeau
ProducteurAndré Djaoui
Producteur exécutifAndy Garcia
Distributeur d'origine Limelight Distribution (Paris)
Directeur de la photographieEmmanuel Kadosh
DécorateurGiantito Burchiellaro
CostumierPam Downe
MonteurEmma E. Hickox

générique artistique

Andy Garcia(Amedeo Modigliani)
Elsa Zylberstein(Jeanne Hébuterne)
Hippolyte Girardot(Utrillo)
Omid Djalili(Pablo Picasso)
Eva Herzigova(Olga Picasso)
Udo Kier(Max Jacob)

Bibliographie

Synopsis

1919. Au café La Rotonde, sur Montparnasse, les artistes chantent et peignent. Picasso trône, quand débarque un dandy agité, Amedeo Modigliani, dansant sur les tables et humiliant son rival personnel, Picasso. Tous deux refusent obstinément de s'inscrire à un concours qui pourrait les départager. Modigliani vient de retrouver son grand amour, Jeanne, qui a dû laisser leur enfant à ses parents, refusant toujours l'union de leur fille avec un Juif. Par amour, Jeanne supporte cette séparation, ainsi que la pauvreté, l'inconséquence et l'alcoolisme de Modigliani. Finalement, Jeanne convainc Picasso de le laisser accrocher une toile de "Modi" lors de sa prochaine exposition. Mais il en profite pour peindre aussi un portrait de Jeanne, humiliant ainsi son rival. Plus tard, Picasso l'emmène voir Auguste Renoir et tente de le persuader d'accepter de vendre et de vivre facilement. La situation se dégradant, les parents de Jeanne mettent l'enfant dans un orphelinat. Fou de colère, Modigliani manque de tuer son beau-père. Finalement, il s'inscrit au concours. Picasso le suit. Après des nuits de travail, l'oeuvre est livrée à temps. Mais, au moment de se rendre à la cérémonie, le peintre se saoule dans un bar, ne paie pas et se fait tabasser. Sa toile gagne, sous les applaudissements de Picasso lui-même. Mais Modigliani, déjà malade, meurt à l'hôpital. Jeanne le rejoint en se suicidant.
© LES FICHES DU CINEMA 2004
Logo

Exploitation