36, quai des Orfèvres (2004) Olivier Marchal

Pays de productionFrance
Sortie en France24 novembre 2004
Procédé image35 mm - Couleur
Durée110 mn
DistributeurGaumont (source : ADRC)
>> Rechercher "36, quai des Orfèvres" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurOlivier Marchal
ScénaristeOlivier Marchal
ScénaristeFranck Mancuso
ScénaristeJulien Rappeneau
Collaborateur scénaristiqueDominique Loiseau
AdaptateurOlivier Marchal
DialoguisteOlivier Marchal
ProducteurCyril Colbeau-Justin
ProducteurJean-Baptiste Dupont
ProducteurFranck Chorot
Producteur exécutifHugues Darmois
Directeur de productionXavier Amblard
Directeur de la photographieDenis Rouden
Ingénieur du sonPierre Mertens
Compositeur de la musique originaleErwann Kermorvant
Compositeur de la musique originaleAxelle Renoir
DécorateurAmbre Fernandez
CostumierNathalie Du Roscoät
Monteur Hachdé

générique artistique

Daniel Auteuil(Léo Vrinks)
Gérard Depardieu(Denis Klein)
André Dussollier(Robert Mancini)
Roschdy Zem(Hugo Silien)
Valeria Golino(Camille Vrinks)
Daniel Duval(Eddy Valence)
Mylène Demongeot(Manou Berliner)
Francis Renaud(Titi Brasseur)
Catherine Marchal(Eve Verhagen)
Guy Lecluyse(Groluc)
Alain Figlarz(Francis Horn)
Vincent Moscato(Jenner)
Anne Consigny(Hélène Klein)
Stéphane Metzger(Smao)
Solène Biasch(Lola Vrinks à 11 ans)
Aurore Auteuil(Lola Vrinks à 17 ans)
Denis Sylvain(le préfet de police)
Eric Defosse(Rolf Winterstein)
Ivan Franek(Bruno Winterstein)
Laurent Olmedo(Tony Vargas)
Christophe Rouzaud(Staneck)
Frédéric Maranber(le juge Rousseau)
Patrick Médioni(Robert Boulanger)
Serge Beuchat(Daniel Seurat)
Thierry Guerrib(Said Attia)
Cyrille Hertel(Jamel Attia)
Stéphane Orsolani(Said Chenaf)
Anna D'Annunzio(Florence Belkrim)
Ludovic Berthillot(Nounours)
Jo Prestia(Victor Dragan)
Olivier Marchal(Christo)
Jean-Louis Bihoreau(le père de Camille)
Mylène Jampanoï(Jade)
Christian Geffroy(le fonctionnaire)
Philippe Chaubet(le gendarme du cimetière)
Christine Chansou(l'interne de l'hôpital)
Stéphanie Coubard(Anne Valence)

Bibliographie

Synopsis

Léo Vrinks et Denis Klein, deux lieutenants de la PJ, cherchent à arrêter un dangereux gang de braqueurs. Robert Mancini, leur supérieur, promet sa place à celui qui effectuera l'arrestation, et exacerbe la rivalité entre les deux hommes, qui par le passé étaient amis. Un soir, Silien, ancien indic de Vrinks fraîchement sorti de prison, tue l'homme qui l'avait dénoncé quelques années plus tôt. Il force Vrinks à lui fournir un alibi en échange de l'identité des braqueurs. Vrinks accepte, le gang est débusqué mais un Klein ivre déclenche une fusillade qui coûte la vie à Valence, collègue et ami de Vrinks. Klein échappe à une sanction, et établit la complicité de Vrinks dans la vengeance de Silien. Vrinks est écroué, tandis que Klein succède à Mancini. En tentant d'arrêter Silien, il commet une nouvelle bavure et tue Camille, la femme de Vrinks, puis étouffe l'affaire. Titi, un fidèle de Vrinks, démissionne la rage au ventre. Sept ans plus tard, Vrinks sort de prison. Il revoit Titi, qui ne tarde pas à plonger dans un coma à la suite d'un règlement de comptes lié à une vieille affaire menée par Vrinks. Lors d'une soirée de gala, Vrinks met Klein devant sa conscience. Le chef de la PJ refuse de se suicider, mais est abattu par les agresseurs de Titi, mal aiguillés par ce dernier. Vrinks peut s'envoler avec sa fille vers une nouvelle vie.
© LES FICHES DU CINEMA 2005
Logo

Exploitation