L'Antidote (2004) Vincent de Brus

Pays de productionFrance
Sortie en France30 mars 2005
Procédé image35 mm - Couleur
Durée107 mn
>> Rechercher "L'Antidote" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurVincent de Brus
Assistant réalisateurJean-Christophe Delpias
Assistant réalisateurNicolas Bouaziz
Société de production Les Films Christian Fechner
Producteur associéAlexandra Fechner
Producteur déléguéChristian Fechner
Producteur exécutifHervé Truffaut
Directeur de productionJean-Louis Nieuwbourg
Distributeur d'origine Warner Bros. Pictures France
Directeur de la photographieLaurent Machuel
Opérateur steadycamNicolas Dollander
Ingénieur du sonJacques Pibarot
Compositeur de la musique originaleGerminal Tenas"Baila companero" et "Remember forever"
Auteur des chansons originalesFrancine Cockenpot"Automne"
Interprète des chansons originalesJöel Hierrezuelo"Baila Companero"
Interprète des chansons originalesGerminal Tenas"Remember Forever"
CostumierVéronique Périer
MaquilleurSabrina Bernard
MaquilleurIsabelle de Araujo
CoiffeurPatrick Villain
ScriptLucie Truffaut
RégisseurAlain Mougenot
Directeur de castingSwan Pham
GraphisteFrançois Willenz
Coordinateur des effets spéciaux Duboi
Coordinateur des effets spéciauxAlain Carsoux
Photographe de plateauJean-Marie Leroy

générique artistique

Christian Clavier(Jam)
Jacques Villeret(André Morin)
Agnès Soral(Nadine)
Annie Gregorio(Andrée)
Alexandra Lamy(Elisabeth Fréoli)
François Morel(Monsieur Lebrochet)
Judith Magre(Madame Marty)
Thierry Lhermitte(le docteur Morny)
Daniel Russo(Guillaume Marty)
Eric Prat(Marc-André de Noyenville)
Ken Samuels(Steven Brickman)
Gérard Chaillou(le professeur Carlier)
Philippe Lelièvre(le chauffeur)
Bernard Dhéran(Salanches de Foiry)
Dominic Gould(Andrew)
Pierre Vernier(le doyen du conseil d'administration)
François Levantal(Pierre Verneuil)
Jacques Dynam(le directeur de l'usine de jouets)

Bibliographie

Synopsis

Grand spécialiste des OPA, Jacques-Alain Marty, dit JAM, a l'intention d'acheter un bouquet-satellite. Mais il souffre de crises inexplicables qui le rendent incapable d'articuler une phrase cohérente. Lors de l'assemblée générale de son groupe, il rencontre André Morin, un petit actionnaire communiste, par ailleurs comptable dans une manufacture de jouets traditionnels. En sa présence, les crises de Marty s'arrêtent instantanément. Le grand patron engage illico le petit comptable. Une taupe dans le groupe de Marty permet à Brickman, un puissant financier, de doubler le patron français et de lancer sa propre OPA sur le bouquet-satellite. L'action du groupe plonge, mais impossible de réveiller Marty, qui a confondu somnifères et calmants. Convaincu d'avoir la confiance de son patron, Morin prend le contrôle des opérations. Les décisions de ce dernier surprennent Brickman et font échouer son OPA. Morin a offert à la fille de Marty un petit ours Boubi provenant de la manufacture de jouets. En voyant Boubi, Marty réalise que cet ours le rassurait lorsqu'il était enfant, et comprend pourquoi Morin, dont les traits ont inspiré le créateur de Boubi, apaise ses crises. Il remet la main sur son vieil ours, mais Boubi se retrouve par mégarde à la poubelle. Marty est désormais contraint de supporter Morin jusqu'à la fin de ses jours...
© LES FICHES DU CINEMA 2005
Logo

Exploitation