Iznogoud (2004) Patrick Braoudé

Pays de productionFrance
Sortie en France09 février 2005
Procédé image35 mm - Couleur
DistributeurUGC Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Iznogoud" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPatrick Braoudé
Assistant réalisateurFabien Vergez
Assistant réalisateurMichaël Pierrard
ScénaristePatrick Braoudé
Auteur de l'oeuvre originaleRené Goscinnyd'après la bande-dessinée "Iznogoud"
Auteur de l'oeuvre originaleJean Tabaryd'après la bande-dessinée "Iznogoud"
DialoguistePatrick Braoudé
Société de production Vertigo Productions (Paris)
ProducteurAïssa Djabri
ProducteurFarid Lahouassa
Producteur associéPatrick Braoudé
Directeur de productionFarid Chaouche
Distributeur d'origine Monopole-Pathé Films AG (Zürich)
Directeur de la photographieJérôme Robert
CadreurPierric Gantelmi d'Ille
Opérateur steadycamRodolphe Lauga
Opérateur steadycamLoïc Andrieu
Ingénieur du sonMichel Kharat
Ingénieur du sonPaul Lainé
Compositeur de la musique originaleJacques Davidovici
ChorégrapheMichel Ressiga
DécorateurThierry Flamand
CostumierMimi Lempicka
MaquilleurDominique Plez
CoiffeurTony Rocchetti
RégisseurNicolas Davy
Directeur de castingPierre-Jacques Bénichou
Coordinateur des effets spéciauxFrédéric Moreau
Photographe de plateauDominique Le Strat

générique artistique

Michaël Youn(Iznogoud)
Jacques Villeret(Haroun El Poussah, le Calife)
Olivier(le premier génie)
Kad(le second génie)
Franck Dubosc(Chambellan Calife)
Bernard Farcy(Pullmankar)
Elsa Pataky(Prehti-Ouhman)
Arno Chevrier(Dilat Larath)
Rufus(le conseiller du Calife)
Magloire Delcros-Varaud(l'ennuque en chef)
Juliette Poissonnier(Plassahssiz)
Maurice Lamy(le conseiller Pullmankar)
Mathias Jung(le général Bohl)
Éric Hémon(le général Epakreth)
Vernon Dobtcheff(Kitussé)
Robert Castel(Indjapahn)
Sofia Essaïdi(Belbeth)
Patrick Braoudé(le marchand d'esclave)
Elie Semoun
Laurent Baffie
Vincent Desagnat
Pascal Sellem
Ariel Wizman
Benjamin Morgaine
Raphaël Mezrahi

Bibliographie

Synopsis

Depuis longtemps, le Grand Vizir Iznogoud veut se débarrasser d'Haroun El Poussah, et devenir "Calife à la place du Calife". Iznogoud s'adresse à Kitussé qui lui propose d'utiliser une grenouille transformant quiconque l'embrassera en batracien... Iznogoud se rend alors chez Haroun qui, dans son extrême bonté, accepte d'embrasser l'animal. Haroun est métamorphosé... avant qu'Iznogoud ne se réveille ! A peine sorti de son rêve, il apprend pourtant la mort du Calife. Il présente ses condoléances aux femmes, avant de jubiler face au corps du défunt. Mais, sur une idée diabolique d'Iznogoud, Haroun faisait semblant : le redoutable comploteur ne saura profiter de la situation. Dans une foire aux esclaves, le Vizir tombe fou amoureux de Prehti-Ouhman, demoiselle qu'on devine être la fille fugitive du puissant barbare Pullmankar. Malgré son engagement financier, Iznogoud se fait voler Prehti par le Calife, qui va en faire sa 250e femme. Apprenant l'histoire de Prehti grâce à deux génies assez chahuteurs, Iznogoud décide de monter Pullmankar contre Haroun : le soir du mariage, ses troupes sont prêtes à envahir le palais. Mais Prehti s'avère être la suivante de Plassahssiz, véritable fille de Pullmankar. Plassahssiz accepte quant à elle le mariage avec Haroun. Servante, Prehti n'intéresse plus Iznogoud : pour le pouvoir, il devra repasser !
© LES FICHES DU CINEMA 2005
Logo

Exploitation