Mon petit doigt m'a dit (2004) Pascal Thomas

Pays de productionFrance
Sortie en France13 avril 2005
Procédé image35 mm - Couleur
Durée110 mn
>> Rechercher "Mon petit doigt m'a dit" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPascal Thomas
ScénaristeFrançois Caviglioli
ScénaristeNathalie Lafaurie
ScénaristePascal Thomas
Auteur de l'oeuvre originaleAgatha Christied'après le roman "Mon petit doigt m'a dit"
Société de production Ah ! Victoria ! Films (Paris)
Coproduction France 2 Cinéma
Coproduction Rhône-Alpes Cinéma (Villeurbanne)
ProducteurAlain Cadier
ProducteurPascal Thomas
Producteur associéNathalie Lafaurie
Producteur exécutifOlivier Horlait
Directeur de productionHubert Watrinet
Directeur de la photographieRenan Pollès
Ingénieur du sonPierre Lenoir
MixeurClaude Villand
Compositeur de la musique originaleReinhardt Wagner
DécorateurKatia Wyszkop
CostumierCatherine Bouchard
CostumierMaud Molyneux
MaquilleurChantal Léothier
CoiffeurCharlotte Arguillère
MonteurMarie de la Selle
MonteurCatherine Dubeau
CascadeurAlexandre Cauderlier

générique artistique

Catherine Frot(Prudence Beresford)
André Dussollier(Bélisaire Beresford)
Geneviève Bujold(Rose Evangelista)
Laurent Terzieff(Maître Anet)
Valérie Kaprisky(Mademoiselle Blayes)
Bernard Verley(le général)
Alexandra Stewart(Madame Boscowan)
Sarah Biasini(Marie-Christine)
Françoise Seigner(la tante Ada)
Elisabeth Macocco(Madame Pacard)
Isabelle Giami(Mademoiselle Aupic)
Hervé Pierre(le docteur Mauroy)
Alexandre Pesle(l'enseigne-vaisseau)
André Thorent(le curé)
Anne Le Ny(Alice Perry)
Maurice Risch(Monsieur Coupelay)
Valériane de Villeneuve(Madame Coupelay)
Pierre Lescure(le commissaire Richard)
Alexandre Lafaurie(Maugendre)
Paul Minthe(le voiturier)
Gérard Chaillou(le professeur de l'hôpital)

Bibliographie

Synopsis

Bélisaire et Prudence Beresford formeraient un couple idéal... si Prudence ne se mettait pas toujours en tête d'enquêter sur le moindre détail étrange. Après le drame de la canicule en France, ils décident de rendre visite à Ada, une vieille tante de Bélisaire. Elle réside dans une luxueuse maison de repos. Tante Ada, qui feint de ne plus avoir toute sa tête, fait la rencontre de Rose Evangelista. La vieille femme est très mystérieuse et déclenche la curiosité de Prudence. Plus tard, le couple apprend la mort de Tante Ada. Bélisaire met en ordre les affaires familiales, tandis que Prudence tente de revoir Rose. La pensionnaire a quitté brusquement l'établissement. C'est le moment que choisissent leur fille Marie-Christine et leur gendre Rudi pour s'installer chez eux. Bélisaire pris par ses obligations militaires, Prudence en profite pour quitter la maison et mener son enquête. Elle la conduit dans un petit village de Haute-Savoie, où des meurtres d'enfants ont été commis. Bélisaire se renseigne sur le notaire en charge des affaires de Rose, maître Anet, et découvre que celui-ci est surveillé par un ancien collègue de la DST. Anet serait le cerveau du casse d'une bijouterie dans les années 1970. Arrêté, il se suicide. Son frère jumeau est l'époux de Rose, qui était une dangereuse voleuse, et est en fait la meurtrière des enfants de la région.
© LES FICHES DU CINEMA 2005
Logo

Exploitation