A Dirty Shame (2003) John Waters

A Dirty Shame

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France08 juin 2005
Procédé image35 mm - Couleur
Durée89 mn
DistributeurMetropolitan Filmexport (source : ADRC)
>> Rechercher "A Dirty Shame" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJohn Waters
Assistant réalisateurMichele Ziegler
Assistant réalisateurGary Romolo Fiorelli
ScénaristeJohn Waters
Société de production City Light Films
Société de production John Wells Productions
Société de production Killer Films (New York)
Société de production This is that Corporation (New York)
ProducteurTed Hope
ProducteurChristine Vachon
Producteur associéPat Moran
Producteur déléguéAnn Ruark
Producteur exécutifMerideth Finn
Producteur exécutifDanny Fisher
Producteur exécutifJack Fisher
Producteur exécutifJoe Fisher
Producteur exécutifMark Kaufman
Producteur exécutifMark Ordesky
Producteur exécutifJohn Wells
Distributeur d'origine Metropolitan Filmexport (Paris)
Directeur de la photographieSteve Gainer
CadreurDavid Insley
CadreurThomas Loizeaux
CadreurTom Schnaidt
MixeurRick Angelella
Compositeur de la musique originaleGeorge S. Clinton
Directeur artistiqueHalina Gebarowicz
DécorateurVincent Peranio
CostumierVan Smith
MonteurJeffrey Wolf
Directeur de castingKerry Barden
Directeur de castingPat Moran
AnimateurMark Kochinski
Coordinateur des effets spéciauxHank Atterbury
CascadeurPeter Bucossi
CascadeurRoy Farfel

générique artistique

Tracey Ullman(Sylvia Stickles)
Johnny Knoxville(Ray-Ray Perkins)
Selma Blair(Caprice Stickles)
Chris Isaak(Vaughn Stickles)
Suzanne Shepherd(Big Ethel)
Mink Stole(Marge the Neuter)
Patricia Hearst(Paige)
Jackie Hoffman(Dora)
Nicholas E.I. Noble(le paperboy étrange)

Bibliographie

Synopsis

Sylvia et Vaughn Stickles forment un couple modèle. Ils vivent dans un quartier tranquille de Baltimore. Leur seul problème : leur fille, Caprice (à la poitrine proéminente), qui est irrésistiblement exhibitionniste, et qu'ils maintiennent donc enfermée dans sa chambre. Lors d'un léger accident de voiture, Sylvia reçoit un choc à la tête qui bouscule sa libido. Ray-Ray Perkins, mystérieux gourou du sexe, l'initie alors à de nouvelles pratiques. Tout cela n'est pas du goût de Vaughn, qui peine à gérer le nouvel appétit de sa femme. Quant à la mère de Sylvia, Big Ethel, elle décide de mettre sur pied une association de défense des bonnes moeurs. Par ses frasques, Sylvia commence à se faire remarquer. Un soir, Vaughn surprend sa femme et sa fille dans un bar à strip-tease. Sylvia prend un nouveau coup sur la tête et redevient "normale". Le couple décide de faire soigner Caprice contre son gré. La jeune fille prend à son tour un coup sur la tête, et la voilà devenue une sainte-nitouche. Toute la famille participe à des réunions de réinsertion pour ex-accros du sexe. Ray-Ray, persuadé que Sylvia permettra au sexe de dominer le monde, tente de faire revenir son obsession. Avec l'aide de sa bande, il y parvient. Ainsi, toute la ville est envahie par des "sex-addicts". Dans le chaos, Big Ethel voit ce que sa fille est devenue et meurt, tandis que toute la ville atteint le septième ciel.
© LES FICHES DU CINEMA 2005
Logo

Exploitation