Olé ! (2005) Florence Quentin

Pays de productionFrance
Sortie en France07 décembre 2005
Procédé image35 mm - Couleur
Durée97 mn
DistributeurARP Sélection (source : ADRC)
>> Rechercher "Olé !" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFlorence Quentin
Assistant réalisateurThierry Mauvoisin
ScénaristeFlorence Quentin
ScénaristeAlexis Quentin
DialoguisteFlorence Quentin
DialoguisteAlexis Quentin
Coproduction TF1 Films Production
ProducteurMichèle Pétin
ProducteurLaurent Pétin
Directeur de productionFrédéric Blum
Distributeur d'origine Monopole-Pathé Films AG (Zürich)
Directeur de la photographiePascal Gennesseaux
Ingénieur du sonJean Minondo
Compositeur de la musique originaleThierry " Titi " Robin
DécorateurKatia Wyszkop
CostumierJackie Budin
CostumierValérie Le Hello
CostumierClaire Chanat
Costumier Daniel Crémieuxpour Gad Elmaleh
CostumierGuy Larochepour Sabine Azema et Valeria Golino
Costumier Pradapour Valeria Golino
MaquilleurTurid Follvik
MaquilleurLydia Pujols
CoiffeurAgathe Moro
MonteurJennifer Augé
Directeur de castingStéphane Foenkinos
Photographe de plateauJérôme Prébois

générique artistique

Gad Elmaleh(Ramon Holgado)
Gérard Depardieu(François Veber)
Sabine Azéma(Alexandra Veber)
Valeria Golino(Carmen Holgado)
Gaëlle Bona(Stéphanie)
Valentin Merlet(Alexandre Veber)
Mar Sodupe(Madame Escobar)
Isabelle Caubère(Violaine, la secrétaire)
Xavier Couture(Arnault Delahaye)
Bob Swaim(Andrew Nicholson)
Roger Pierre(Monsieur Sonnier)
Claudine Coster(Nora Sonnier)
Roland Bertin(Monsieur Aubergé)
Cédric Chevalme(Bruce)
Zinédine Soualem(le chauffeur de la CL 500)
Vincent Dubois(Laurent, le chauffeur)
Jean-Christian Fraiscinet(le chauffeur de Saint Cloud)
Jean-Claude Binoche(le commissaire priseur)

Bibliographie

Synopsis

Grand patron dans la lunetterie, François Veber partage sa vie entre son pavillon de Neuilly, ses bureaux parisiens et sa maîtresse de la rue Spontini. Il partage surtout sa vie avec son chauffeur Ramon Holgado, véritable orfèvre en relations publiques, grâce à ses relations avec les autres chauffeurs de maîtres. François et Ramon partagent aussi quotidiennement les joies du jogging, du golf, du CAC 40 et surtout de l'opéra (Ramon se contentant, il est vrai, d'écouter "Radio Classique" dans la Mercedes). Au pavillon des Veber, Carmen Holgado règne dans la cuisine mais rêve depuis toujours de retourner vivre en Andalousie. Elle y a déjà acquis un terrain à bâtir. François évite soigneusement sa femme Alexandra, éternelle hypocondriaque, et voit rarement son fils, Alexandre. Tout se complique lorsque François se met à fréquenter Delahaye, un séduisant homme d'affaires qui s'avèrera véreux. François délaisse alors Ramon, rompt avec la rue Spontini. Devenu inutile, Ramon déprime, jusqu'à ce qu'il intercepte une information boursière très juteuse. Il devient millionnaire, et part en Andalousie avec Carmen. Un an plus tard, les Veber, ruinés et hypothéqués, viennent s'incruster dans leur luxueuse maison. François et Ramon, qui ne parle toujours pas espagnol, redeviennent inséparables. Carmen s'enfuit en Égypte lorsque Ramon aide les Veber à rentrer à Paris.
© LES FICHES DU CINEMA 2005
Logo

Exploitation