Colour Me Kubrick (2004) Brian W. Cook

Appelez-moi Kubrick

Pays de productionGrande-Bretagne ; France
Sortie en France04 janvier 2006
Procédé image35 mm - Couleur
Durée87 mn
DistributeurEuropa Corp Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Colour Me Kubrick" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurBrian W. Cook
ScénaristeAnthony Frewin
Société de production EuropaCorp
ProducteurBrian W. Cook
ProducteurMichael Fitzgerald
CoproducteurLuc Besson
Producteur associéBrian W. Cook
Producteur associéMichael Fitzgerald
Producteur exécutifSteve Christian
Distributeur d'origine EuropaCorp Distribution
Directeur de la photographieHoward Atherton
Compositeur de la musique originaleBryan Adams
DécorateurCrispian Sallis
CostumierVictoria Russell
MonteurAlan Strachan
Directeur de castingGail Stevens

générique artistique

John Malkovich(Alan Conway)
Marc Warren(Hud)
Jim Davidson(Lee Pratt)
Tom Allen(Charles)
Lynda Baron(Madame Vitali)
Marisa Berenson(Alix Rich)
Honor Blackman(Madam)
Peter Bowles(Cyril)
Enzo Cilenti(Waldegrave)
Jamie Davis(Duane)
Ayesha Dharker(le docteur Stukeley)
Shaun Dingwall(Maître D')
James Dreyfus(Melvyn)
Maynard Eziashi(Adibe)
James Faulkner(Oliver)
Nitin Ganatra(Deepak)
Henry Goodman(Mordecai)
Phil Cornwell(le policier)
Scott Baker(le serveur)
Burn Gorman(Willie)
Richard E. Grant(Jasper)
Nolan Hemmings(Butch Roberts)
William Hootkins(Frank Rich)
John Leyton(Lord Charles Benson)
Luke Mably(Rupert Rodnight)
Ruth Negga(Lolita)
Leslie Phillips(Freddie)
Robert Powell(Robert)
Terence Rigby(Norman)
Jack Ryan(Steve)
Al Weaver(Darren)

Bibliographie

Synopsis

Dans un bar londonien, un homme, la quarantaine, aborde un jeune designer. Il se montre très intéressé par le travail de ce dernier et lui propose de l'embaucher pour son prochain film. L'homme n'est autre que Stanley Kubrick. Fasciné, le designer passe la nuit avec le cinéaste. Au matin, il le quitte. Les jours passent, aucune nouvelle. Il a en fait été victime d'Alan Conway, un excentrique qui se fait passer pour Stanley Kubrick. Depuis plusieurs mois, Alan a ainsi abusé de la naïveté de nombreux hommes, au moins pour se faire payer à boire, au mieux pour coucher avec eux. Rockers, chauffeurs de taxi, gérants de boîte de nuit, pharmaciens... tous se sont allégrement fait berner. La police commence à avoir vent de l'arnaque, mais les victimes refusent de témoigner (trop humiliant). Alan, lui, continue de boire à l'oeil. En virée au bord de la mer, il a un malaise. À l'hôpital, il sympathise avec un infirmier, qui lui fait rencontrer Lee Pratt, vedette déchue du music-hall. Alan / Kubrick lui fait miroiter une tournée à Las Vegas. Séduit, Lee l'emmène assister à l'un de ses tours de chant. Mais Alan en fait trop. Il finit par se faire démasquer. On l'arrête. Une jeune psychiatre, qu'il parvient à apitoyer, décide de lui faire subir une cure dans un centre d'un genre particulier, puisque la clientèle y est essentiellement constituée de stars !
© LES FICHES DU CINEMA 2006
Logo

Exploitation