Ronda nocturna (2005) Edgardo Cozarinsky

Ronde de nuit

Pays de productionArgentine ; France
Sortie en France15 février 2006
Procédé image35 mm - Couleur
Durée80 mn
DistributeurEpicentre Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Ronda nocturna" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurEdgardo Cozarinsky
Assistant réalisateurFavio Fischer
ScénaristeEdgardo Cozarinsky
Société de production Les Films d'Ici (Paris)
Société de production Cine Ojo (Buenos Aires)
ProducteurSerge Lalou
ProducteurMarcelo Cespedes
Producteur déléguéCarmen Guarini
Producteur exécutifMarcelo Cespedes
Directeur de productionSophie de Hijes
Distributeur d'origine Epicentre Films (Paris)
Directeur de la photographieJavier Miquelez
Ingénieur du sonAlejandro Alonso
Compositeur de la musique originaleCarlos Franzetti
Directeur artistiqueIgnacio Lago
MonteurMartine Bouquin

générique artistique

Gonzalo Heredia(Victor)
Moro Anghileri(Cecilia)
Rafael Ferro(Mario)
Dario Tripicchio(Carlitos)
Gregory Dayton(le commissaire)
Román Chlapowski(l'ambassadeur)
Diego Trerotola
Susana Varela
Jana Bokova

Bibliographie

Synopsis

Buenos Aires, la nuit. Des jeunes gens fouillent et trient des ordures ménagères. Victor, un jeune et bel homosexuel, subvient à ses besoins en se prostituant et en vendant de la cocaïne dans les bas-fonds des quartiers de Santa Fe et de Pueyrredón. Ce soir-là, l'un de ses clients réguliers vient le voir : c'est un commissaire de police. Celui-ci lui déclare son amour, mais lui avoue qu'il craint d'être muté, et de ne plus pouvoir le protéger. Victor le rejoint dans sa voiture. Garés sous un pont, près d'un groupe de sans-abris, ils font l'amour. Peu après, Victor traîne de nouveau dans les rues. Il rencontre l'un de ses amis et ancien amant, Mario, qui lui propose de l'accompagner dans une salle de sport huppée. En échange de "services", il peut utiliser les confortables installations. Victor flirte avec des clients dans le sauna. Puis, il couche avec Mario, qui tente de le tuer. En partant, il va manger dans un petit restaurant miteux. Il y croise une jeune fille qu'il aurait aimée. Ils errent ensemble dans les rues, et finissent par arriver le long d'une voie de chemin de fer. Alors qu'un train approche, la jeune femme semble vouloir tuer Victor. Après le passage du dernier wagon, elle a disparu. A-t-elle été happée, ou bien n'était-ce qu'un rêve ? Victor reprend son chemin, alors que le jour se lève.
© LES FICHES DU CINEMA 2006
Logo

Exploitation