Un printemps à Paris (2004) Jacques Bral

Pays de productionFrance
Sortie en France01 mars 2006
Procédé image35 mm - Couleur
Durée95 mn
DistributeurRezo Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Un printemps à Paris" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJacques Bral
ScénaristeJacques Bral
DialoguisteJacques Bral
Société de production Thunder Films International (Paris)
Producteur associéCatherine Sas
Producteur déléguéJacques Bral
Distributeur d'origine Rezo Films (Paris)
Directeur de la photographieFrançois Lartigue
CadreurSimon Beaufils
Ingénieur du sonBruno Charier
Ingénieur du sonPascal Dedeye
Ingénieur du sonJean Dubreuil
Ingénieur du sonLaurent Dreyer
Compositeur de la musique originaleMichel Gaucher
MonteurOlivier Mauffroy
MonteurJacques Bral
Directeur de castingGérard Moulévrier

générique artistique

Eddy Mitchell(Georges)
Sagamore Stévenin(Pierrot)
Pascale Arbillot(Louise)
Pierre Santini(Jérôme)
Gérard Jugnot(Alex)
Jean-François Balmer(Gaspacho)
Jean-Michel Dupuis(Anatole)
Géraldine Danon(Cécile)
Maxime Leroux(Denis)
Florence Darel(Angélique)
Anne Roussel(Hélène)
Xavier Deluc(l'ami d'Hélène)
Gabrielle Forest(la veuve en noir)
Frédéric Jessua(le gardien de prison)

Bibliographie

Synopsis

Après avoir purgé cinq ans de prison, Georges, vieux routier du vol retrouve Paris et ses vieilles habitudes. Pierrot, son complice dans le coup qui l'a fait plonger, revient à la charge et luipropose une affaire "en or". L'arnaque est limpide. Le tandem doit, sur les infos d'un assureur véreux manipulé par Pierrot, dérober le collier d'une jeune et future riche héritière dans un hôtel particulier. Le coup est rondement mené et sans bavure. Georges retrouve alors son fourgue à qui il confie les pierres. Il en revend également quelques unes à Alex, un indic de la police. Celui-ci promet de se taire mais Pierrot préfère l'abattre tout comme il supprimera l'assureur qui commençait à paniquer. Le fourgue ne réapparaît toujours pas et les deux compères commencent à trouver le temps long. Pierrot kidnappe alors sa femme. Mais le fourgue ne bouge toujours pas. Georges décide donc de se rendre chez lui pour le faire parler. Il est sur le point de récupérer l'argent, mais le bijoutier véreux le tue et cache son corps dans son appartement. La police a retrouvé sa femme et décide de surveiller l'appartement au cas où les kidnappeurs referaient surface. Le bijoutier déjoue leur surveillance et enterre le corps. Pierrot réussit à le suivre et le supprime après l'avoir fait parler. Il récupère l'argent et rejoint sa bourgeoise qui vient de perdre son vieux mari. Encore une fois, Pierrot, spécialiste des coups foireux, s'en sort.
© LES FICHES DU CINEMA 2006
Logo

Exploitation