American Dreamz (2005) Paul Weitz

American Dreamz

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France07 juin 2006
Procédé image35 mm - Couleur
Durée108 mn
DistributeurParamount Pictures France (source : ADRC)
>> Rechercher "American Dreamz" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPaul Weitz
Assistant réalisateurMark Anthony Little
ScénaristePaul Weitz
Société de production Universal Pictures
Société de production Depth of Field
ProducteurPaul Weitz
ProducteurRodney M. Liber
ProducteurAndrew Miano
Producteur exécutifChris Weitz
Producteur exécutifKerry Kohansky
Directeur de productionAndrew G. La Marca
Distributeur d'origine UIP - United International Pictures
Directeur de la photographieRobert Elswit
Ingénieur du sonDavid Wyman
MixeurPeter Reale
MixeurGregg Landaker
Compositeur de la musique originaleStephen Trask
ChorégrapheJennifer Li
Directeur artistiqueSue Chan
DécorateurWilliam Arnold
CostumierMolly Maginnis
MaquilleurSteve Artmont
CoiffeurBarbara Olvera
MonteurMyron Kerstein
ScriptMary Anne Seward
Directeur de castingJoseph Middleton
Coordinateur des effets spéciauxJohn C. Hartigan
CascadeurRawn Hutchinson

générique artistique

Hugh Grant(Martin Tweed)
Dennis Quaid(le président Staton)
Mandy Moore(Sally Kendoo)
Willem Dafoe(le Secrétaire d'Etat)
Chris Klein(William Williams)
Jennifer Coolidge(Martha Kendoo)
Sam Golzari(Omer)
Marcia Gay Harden(la femme du président)
Seth Meyers(Chet Krogl)
John Cho(Ittles)
Judy Greer(Accordo)
Bernard White(Agha Babur)
Tony Yalda(Iqbal Riza)
Noureen DeWulf(Shazzy Rizza)
Shohreh Aghdashloo(Nazneen Riza)
Jay Harik(Ali Riza)
Adam Busch(Sholem Glickstein)
Haaz Sleiman(le capitaine des moudjahidins)
Nick Schutt(le cadreur)
Lisa K. Wyatt(Tante Edna)
Beau Holden(Oncle Fitz)
Tim Edward Rhoze(le régisseur)
Marley Shelton(Jessica)
Lawrence Pressman(le maître d'hôtel de la Maison Blanche)
Aldis Hodge(Chuck, un soldat)
Christianne Klein(une correspondante à la Maison Blanche)
Chao-Li Chi(le Premier Ministre chinois)
Andrew Divoff(le traducteur)
James Gleason(un journaliste)
Michael D. Roberts(un journaliste)
Kevin R. Kelly(un journaliste)
Mike Batayeh(le réalisateur du film de propagande)
Sean-Michael Bowles(le gamin hip-hop)
Riley Gibbs(un skatteur)
Jordan Havard(un skatteur)
Joshua Wade(un concurrent)
Trey Parker(un concurrent)
Niki J. Crawford(une concurrente)
Samantha Jade Gibbs(une concurrente)
Amir Mahmoud(un concurrent)
John Griffin(un concurrent)
Danny Ehrhardt(un interprète de la séquence de montage)
Natascha Corrigan(une interprète de la séquence de montage)
Sarah Culberson(une interprète de la séquence de montage)
Perrey Reeves(Marni)
Daniel Weiss(l'homme dans la file d'attente)
Karen Gordon(la maquilleuse de Sally)
Carmen Electra(dans son propre rôle)
Kevin Makely(un homme des Services Secrets)
Richard Bartlett(un homme des Services Secrets)
Jerome Caldwell(un homme des Services Secrets)
Jeffrey Ross(Oscar)
Andean Banks(un choriste)
Jael Gadsden(un choriste)
Maree Morris(un choriste)
N'Daba Divine(un participant à l'audition video)
Adrian Zaw(un participant à l'audition video)
Leopoldo Mandeville(un dignitaire)
Bruce Garrick(un membre de l'équipe)
P.D. Mani(un membre de la cohorte)
Sathanath Nambiar(un membre de la cohorte)

Bibliographie

Synopsis

Le Président Staton vient d'être réélu pour un nouveau mandat. Mais son moral est au plus bas depuis qu'il lit attentivement la presse. De son côté, Martin Tweed, roi de l'audimat, en veut toujours plus : pour la prochaine saison de son reality show American Dreamz, il veut les pires candidats possibles. Sally Kendoo, campagnarde préparée depuis sa plus tendre enfance par sa mère à la célébrité, est sélectionnée et attire l'attention de Tweed, séduit par le caractère sans scrupule de la jeune fille. Omer, jeune recrue terroriste, est envoyé chez ses cousins pour jouer un rôle d'agent dormant. Il est alors pris pour son cousin, et sélectionné. L'ultime audace de Tweed est d'engager comme juré exceptionnel pour la finale... le Président Staton ! Apprenant la nouvelle, les chefs d'Omer le chargent de se qualifier pour la finale, où il devra commettre un attentat suicide. Sally utilise la blessure de son ex-petit ami William, de retour d'Irak, pour gonfler sa popularité et se qualifier pour la finale avec Omer. Mais William découvre que Sally couche avec Tweed. Trouvant par hasard la bombe qu'Omer était censé utiliser, il prend d'assaut le plateau, et se fait exploser avec Tweed. Dans la panique générale, Staton en profite pour abandonner son conseiller. Quelques mois plus tard, Omer mène une carrière de chanteur, tandis que Sally a pris la relève de Tweed sur American Dreamz.
© LES FICHES DU CINEMA 2006
Logo

Exploitation