Indigènes (2005) Rachid Bouchareb

Pays de productionFrance ; Maroc ; Algérie ; Belgique
Sortie en France27 septembre 2006
Procédé image35 mm - Couleur
Durée128 mn
>> Rechercher "Indigènes" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRachid Bouchareb
Assistant réalisateurMathieu Schiffman
Assistant réalisateurMohamed Nesrate
ScénaristeOlivier Lorelle
ScénaristeRachid Bouchareb
DialoguisteOlivier Lorelle
DialoguisteRachid Bouchareb
Société de production Tessalit Productions
Coproduction Kiss Films (Paris)
Coproduction France 3 Cinéma
Coproduction France 2 Cinéma
Coproduction StudioCanal
Coproduction Taza Productions
Coproduction Tassili Films
Coproduction Versus Production (Liège)
Coproduction Scope Invest (Bruxelles)
CoproducteurJamel Debbouze
Producteur associéThomas Langmann
Producteur déléguéJean Bréhat
Producteur exécutifMuriel Merlin
Directeur de productionAntoine Beau
Directeur de productionAdil Abdelwahab
Distributeur d'origine StudioCanal
Directeur de la photographiePatrick Blossier
Ingénieur du sonOlivier Hespel
Ingénieur du sonOlivier Walczak
Ingénieur du sonFranck Rubio
Ingénieur du sonThomas Gauder
Compositeur de la musique originaleArmand Amar
Compositeur de la musique originale khaled
DécorateurDominique Douret
CostumierMichèle Richer
MonteurYannick Kergoat
ScriptVirginie Barbay
Directeur de castingNora Habib
Coordinateur des effets spéciaux Les Versaillais
Photographe de plateauRoger Arpajou

générique artistique

Jamel Debbouze(Saïd)
Samy Nacéri(Yassir)
Roschdy Zem(Messaoud)
Sami Bouajila(Abdelkader)
Bernard Blancan(Martinez)
Mathieu Simonet(Leroux)
Benoît Giros(le capitaine Durieux)
Mélanie Laurent(la jeune villageoise vosgienne)
Antoine Chappey(le colonel)
Assaad Bouab(Larbi)
Thomas Langmann
Diouc Koma
Thibault de Montalembert

Bibliographie

Synopsis

En 1943, Saïd, Abdelkader, Messaoud et Yassir, engagés volontaires, arrivent en France pour libérer la mère patrie de l'ennemi nazi. Succinctement formés au maniement des armes, ils vont au feu en Italie. Le succès de ce premier combat les fédère, sous l'autorité bourrue du sergent Martinez. Après cette victoire, ils sont accueillis en héros dans un village de Provence. Messaoud tombe sous le charme d'une jeune femme avec laquelle il passe la nuit, mais au matin il leur faut repartir au front. Les rudes combats se succèdent alors que Saïd, à la constitution plus chétive que celle de ses camarades, devient l'ordonnance de Martinez. Cette fonction et l'attachement de Saïd pour le sergent le placent en situation délicate face à ses pairs qui le brocardent. Dans le même temps, tous ont à défendre leur dignité et à faire valoir leur droit à l'équité au sein d'une armée française aux vieux réflexes coloniaux et racistes. Ainsi Abdelkader, ambitieux, aspire à des responsabilités qu'il juge légitimes. Volontaires en Alsace pour mener en éclaireur avec Martinez une opération délicate, les hommes se font canarder, et Yassir perd son frère. Le sergent, grièvement blessé, délègue son autorité à Abdelkader alors que la petite troupe se retrouve à lutter contre un bataillon allemand pour protéger un village alsacien. Seul Abdelkader en réchappera. Soixante ans après, il vient se recueillir sur la tombe de ses amis tombés sous le feu ennemi.
© LES FICHES DU CINEMA 2006
Logo

Exploitation