La Masseria delle allodole (2006) Paolo Taviani, Vittorio Taviani

Le Mas des alouettes

Pays de productionItalie ; France ; Bulgarie ; Espagne ; Grande-Bretagne
Sortie en France30 mai 2007
Procédé image35 mm - Couleur
Durée118 mn
>> Rechercher "La Masseria delle allodole" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPaolo Taviani
RéalisateurVittorio Taviani
Assistant réalisateurMimmola Girosi
ScénaristePaolo Taviani
ScénaristeVittorio Taviani
Auteur de l'oeuvre originaleAntonia Arsland'après le roman "La Masseria delle Allodole"
DialoguistePaolo Taviani
DialoguisteVittorio Taviani
Société de production Ager 3 (Roma)
Société de production RAI Cinema (Roma)
Société de production Eagle Pictures (Roma)
Société de production Nimar Studios (Sofia)
Société de production Sagrera TV (Barcelona)
ProducteurGrazia Volpi
CoproducteurRamon Colom
CoproducteurJean-François Lepetit
CoproducteurGianfranco Pierantoni
Producteur associéStefano Dammicco
Producteur associéCiro Dammicco
Producteur exécutifGuido Simonetti
Distributeur d'origine UGC Distribution
Directeur de la photographieGiuseppe Lanci
CadreurRoberta Allegrini
CadreurDuccio Cimatti
Opérateur steadycamSimone Zampagni
Compositeur de la musique originaleGiuliano Taviani
CostumierLina Nerli Taviani
MonteurRoberto Perpignani
Directeur de castingBéatrice Kruger

générique artistique

Paz Vega(Nunik)
Moritz Bleibtreu(Youssouf)
Alessandro Preziosi(Egon)
Ángela Molina(Ismene)
Mohammed Bakri(Nazim)
Tchéky Karyo(Aram)
André Dussollier(le colonel Arkan)
Arsinée Khanjian(Armineh)
Mariano Rigillo(Assadour)
Hristo Shopov(Isman)
Christo Jivkov(Taner)
Stefan Danailov(le président de la Cour)
Yvonne Brulatour Sciò(Livia)
Nicolo Diana(Avetis)
Ubaldo Lo Presti(Kambussian)
Linda Batista(la femme turque)
Enrica Maria Modugno(la femme du colonel Arkan)

Bibliographie

Synopsis

Turquie, 1915. À la mort du patriarche, une riche famille arménienne prévient son petit-fils Avetis : il faut fuir. Mais la guerre semble loin et les parents d’Avetis, Aram et Armineh, restaurent le Mas des alouettes, qui a été légué à Assadour, le frère aîné qui vit en Italie. La soeur d’Aram, Nunik, est amoureuse d’Egon, un officier des Jeunes Turcs. Le colonel Arkan, ami de la famille, apprend le sort réservé aux Arméniens. Egon essaie de convaincre Nunik de fuir avec lui, sans rien lui révéler, mais le plan échoue. Les Jeunes Turcs débutent le massacre des Arméniens. Nazim, contraint, conduit des soldats au Mas des alouettes, où toute la communauté arménienne s’est réfugiée. Les hommes et les garçons sont sauvagement tués. Nunik sauve Avetis en le déguisant en fille. Les femmes sont entraînées dans le désert. Elles meurent de faim et de fatigue, subissent viols et tortures. Nunik noue une relation intime avec un jeune soldat, Youssouf, qui la respecte. Aidée par Nazim, Ismene, la fidèle servante, organise l’évasion de ses maîtresses. Nunik se sacrifie pour faire diversion. Alors qu’elle va être brûlée, Youssouf l’exécute, pour lui épargner des souffrances. Armineh ne survit pas au voyage, mais ses enfants sont envoyés en Italie, où ils sont accueillis par Assadour. Quatre ans plus tard, Youssouf témoigne au procès du génocide arménien. Mais le procès est suspendu.
© LES FICHES DU CINEMA 2007
Logo

Exploitation