Bienvenue chez les Ch'tis (2007) Dany Boon

Pays de productionFrance
Sortie en France27 février 2008
Procédé image35 mm - Couleur
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Bienvenue chez les Ch'tis" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurDany Boon
Assistant réalisateurNicolas Guy
ScénaristeDany Boon
ScénaristeAlexandre Charlot
ScénaristeFranck Magnier
Auteur de l'oeuvre originaleDany Boond'après une idée
DialoguisteDany Boon
DialoguisteAlexandre Charlot
DialoguisteFranck Magnier
Coproduction Hirsch Productions
Coproduction Pathé Renn Productions
Coproduction TF1 Films Production
Coproduction Les Productions du Ch'timi (Paris)
Coproduction CRRAV - Centre Régional de Ressources Audiovisuelles (Tourcoing)
ProducteurClaude Berri
ProducteurJérôme Seydoux
Producteur déléguéRichard Pezet
Producteur exécutifEric Hubert
Directeur de productionBruno Morin
Distributeur d'origine Pathé Distribution
Directeur de la photographiePierre Aïm
Ingénieur du sonLucien Balibar
Ingénieur du sonFranck Desmoulins
Ingénieur du sonRoman Dymny
Ingénieur du sonFrançois Groult
Compositeur de la musique originalePhilippe Rombi
DécorateurAlain Veissier
CostumierFlorence Sadaune
MonteurLuc Barnier
MonteurJulie Delord
RégisseurPhilippe Morlier
Directeur de castingGérard Moulévrier
Coordinateur des effets visuelsSarah Moreau
Conseiller artistiqueYaël Boon
Photographe de plateauJérôme Noël

générique artistique

Kad Merad(Philippe Abrams)
Dany Boon(Antoine Bailleul)
Zoé Félix(Julie Abrams)
Anne Marivin(Annabelle Deconninck)
Philippe Duquesne(Fabrice Canoli)
Guy Lecluyse(Yann Vandernoout)
Patrick Bosso(le gendarme)
Zinédine Soualem(Momo)
Jérôme Commandeur(l'inspecteur Lebic)
Line Renaud(Madame Bailleul)
Michel Galabru(le grand oncle de Julie)
Stéphane Freiss(Jean)
Lorenzo Ausilia-Foret(Raphaël Abrams)
Alexandre Carrière(Tony)
Fred Personne(Monsieur Vasseur)
Jenny Clève(La mamie "Quinquin")
Christophe Rossignon(le serveur de la brasserie)

Bibliographie

Synopsis

Pour redonner le sourire à Julie, sa femme, Philippe Abrams, directeur de la Poste de Salon-de-Provence, se démène pour obtenir une mutation sur la Côte d’Azur. Pour augmenter ses chances, il décide de se faire passer pour handicapé. Mais il est démasqué et se retrouve muté à Bergues, dans le Nord. Prévoyant déjà un climat polaire et des autochtones primitifs, Philippe part seul. Il est accueilli par Antoine, le facteur, qui l’héberge d’abord chez sa mère (très envahissante), puis lui présente la Poste et son équipe. Ne comprenant pas plus les coutumes locales que le parler Ch’ti, Philippe se montre désagréable. Mais rapidement, il découvre que ses collègues sont, en fait, des gens charmants. Sa vie à Bergues devient alors une fête. Toutefois, l’idée d’avoir à soutenir son mari dans une rude épreuve semble avoir permis à Julie de dépasser son tempérament dépressif. Philippe lui fait donc croire qu’il vit le calvaire prévu. Lorsque Julie décide de venir voir Philippe, ses amis l’aident à mettre en scène un Nord "sauvage", fidèle à ses descriptions. Mais cela ne décourage pas Julie. Philippe et Antoine font alors un pacte : ils devront trouver le courage, pour l’un de parler à sa femme, pour l’autre de parler à sa mère (qui l’empêche de vivre une histoire d’amour). Tous deux s’exécutent. Les Abrams s’installent à Bergues et y vivent trois ans de bonheur... Jusqu’à ce que Philippe soit de nouveau muté, à Porquerolles.
© LES FICHES DU CINEMA 2008
Logo

Exploitation