Hors-la-loi (2009) Rachid Bouchareb

Pays de productionFrance ; Algérie ; Belgique ; Tunisie
Sortie en France22 septembre 2010
Procédé image35 mm - Couleur
Durée138 mn
>> Rechercher "Hors-la-loi" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurRachid Bouchareb
Assistant réalisateurMathieu Schiffman
ScénaristeOlivier Lorelle
ScénaristeRachid Bouchareb
DialoguisteOlivier Lorelle
DialoguisteRachid Bouchareb
Société de production Tessalit Productions
Coproduction AARC - Agence Algérienne pour le Rayonnement Culturel (Alger)
Coproduction EPTV - Entreprise Publique de Télévision d'Algérie
Coproduction Tassili Films
Coproduction France 2 Cinéma
Coproduction France 3 Cinéma
Coproduction StudioCanal
Coproduction Kiss Films (Paris)
Coproduction Novak Production (Bruxelles)
Coproduction RTBF - Radio Télévision Belge Francophone
Coproduction Quinta Communications
Producteur associéMuriel Merlin
Producteur déléguéJean Bréhat
Producteur exécutifMuriel Merlin
Distributeur d'origine StudioCanal Distribution
Directeur de la photographieChristophe Beaucarne
Ingénieur du sonMarc Engels
Compositeur de la musique originaleArmand Amar
Créateur des décorsYan Arlaud
DécorateurTaieb Jallouli
CostumierEdith Vespérini
CostumierStephan Rollot
MaquilleurKaatje Van Damme
CoiffeurPaul DeFisser
MonteurYannick Kergoat
ScriptÉlodie Van Beuren
Directeur de castingJustine Léocadie
Coordinateur des effets spéciaux Les Versaillais
Coordinateur des effets visuels Mikros Image
Photographe de plateauRoger Arpajou

générique artistique

Jamel Debbouze(Saïd)
Roschdy Zem(Messaoud)
Sami Bouajila(Abdelkader)
Chafia Boudraa(la mère)
Bernard Blancan(le colonel Faivre)
Sabrina Seyvecou(Hélène)
Assaad Bouab(Ali)
Thibault de Montalembert(Morvan)
Samir Guesmi(Otmani)
Jean-Pierre Lorit(Picot)
Ahmed Benaïssa(le père)
Larbi Zekal(le caïd)
Louiza Nahar(Zohra)
Mourad Khen(Sanjak)
Mohamed Djouhri(l'entraîneur)
Mustapha Bendou(Brahim)
Abdelkader Secteur(Hamid)

Bibliographie

Synopsis

Est algérien, 1925. Les parents de Messaoud, Abdelkader et Saïd sont dépossédés de leur terre au profit d’un colon. Plus tard, le 8 mai 1945 à Sétif, leur père et leurs soeurs meurent, victimes de la sanglante répression d’une manifestation indépendantiste. Militant, Abdelkader est arrêté puis incarcéré en métropole. Militaire, Messaoud est en Indochine. Saïd et sa mère, âgée, gagnent Paris pour être auprès d’Abdelkader. Ils échouent dans le bidonville de Nanterre. Pour s’en sortir, Saïd devient proxénète. Il se fait une place dans le milieu de la nuit parisienne et organise des combats de boxe. À sa sortie de prison, Abdelkader, devenu l’un des dirigeants du FLN, continue la lutte clandestine sur le territoire français. Idéologue farouche, il applique l’impôt révolutionnaire, l’action armée et, si nécessaire, l’exécution des réfractaires. Rentré d’Indochine, Messaoud met sa formation de soldat au service des basses besognes de la cause. Le FLN multipliant attentats et règlements de compte, la police française reçoit l’ordre d’arrêter ses chefs par tous les moyens. Ancien résistant, le colonel Faivre du SDCE traque Abdelkader, auquel il tend une embuscade lors d’une livraison d’armes. Messaoud est tué dans la fusillade. Accouru malgré ses désaccords, Saïd réussit à sauver Abdelkader. Huit mois plus tard, ce dernier sera abattu dans le métro, pris dans la répression de la manifestation d’octobre 1961.
© LES FICHES DU CINEMA 2010
Logo

Exploitation