Balada triste de trompeta (2010) Álex de la Iglesia

Balada triste

Pays de productionEspagne ; France
Sortie en France22 juin 2011
Procédé image35 mm - Couleur
Durée107 mn
>> Rechercher "Balada triste de trompeta" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurÁlex de la Iglesia
ScénaristeÁlex de la Iglesia
Société de production Tornasol Films (Madrid)
Société de production Castafiore Films
Société de production La Fabrique 2 (Paris)
Société de production SND - Société Nouvelle de Distribution
ProducteurGerardo Herrero
ProducteurMariela Besuievsky
CoproducteurFranck Ribière
CoproducteurVérane Frédiani
Directeur de productionYousaf Bokhari
Distributeur d'origine SND - Société Nouvelle de Distribution
Directeur de la photographieKiko de la Rica
Ingénieur du sonCharly Schmukler
Compositeur de la musique originaleRoque Baños
Directeur artistiqueEduardo Hidalgo
CostumierPaco Delgado
MaquilleurPepe Quetglás
MaquilleurPedro Rodríguez
CoiffeurNieves Sánchez
MonteurAlejandro Lázaro
Directeur de castingCamilla-Valentine Isola

générique artistique

Carlos Areces(Javier)
Antonio de la Torre(Sergio)
Carolina Bang(Natalia)
Sancho Gracia(le colonel Salcedo)
Juan Luis Galiardo(Monsieur Loyal)
Enrique Villén(Andres)
Manuel Tallafé(Ramiro)
Manuel Tejada(le chef de piste)
Gracia Olayo(Sonsoles)
Santiago Segura(le père Clown Auguste)
Fernando Guillén Cuervo(le capitaine milicien)
Fofito(le Clown Blanc)
Sasha Di Benedetto(Javier enfant en 1937)
Jorge Clemente(Javier jeune homme en 1943)
Juana Cordero(la mère des enfants)
Luis Varela(Manuel)
Terele Pavez(Dolores)
Fran Perea(le soldat national)

Bibliographie

Synopsis

Madrid, 1937. Enrôlé de force par les Républicains, un clown tue des Franquistes à la machette. Il est envoyé aux travaux forcés sur le chantier de la Valle de los Caídos. Son fils Javier y organise un attentat et éborgne le colonel Salcedo. Mais le clown meurt. 1973. Javier suit les conseils de feu son père et devient clown triste pour le venger. Sergio, son patron, le clown vedette du cirque, en fait son souffre-douleur. Chaque soir, Javier est témoin des violences infligées par Sergio à sa femme Natalia, la belle trapéziste. Natalia se confie à Javier. Ils sortent ensemble et Sergio, jaloux, les roue de coups. Javier s’évade de l’hôpital et défigure Sergio. Mais la troupe soutient Sergio. Il est rafistolé par un vétérinaire et, devenu lutteur monstrueux, disparaît dans la clandestinité. Javier s’enfuit dans la forêt. Il est fait prisonnier par Salcedo qui lui fait jouer les chiens de chasse pour Franco. Javier se mutile et se déguise en clown sanguinaire, assassine le colonel et retourne à Madrid récupérer Natalia qui, après avoir dansé au cabaret Kojak, reprend sa vie avec Sergio. Mais leur spectacle de clowns ne fait plus rire, et elle rallie Javier au moment où Carrero Blanco est assassiné. Poursuivi par Sergio et la Guarda civil, Javier emporte Natalia dans l’ossuaire de la Valle de los Caídos. Il se bat avec Sergio sur la croix. Natalia se tue, dans une dernière cascade. Arrêtés, Sergio et Javier pleurent et rient.
© LES FICHES DU CINEMA 2011
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 18 janvier 2010
Fin : 24 mars 2011