Reflections in a Golden Eye (1966) John Huston

Reflets dans un oeil d'or

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France03 avril 1968
Procédé image35 mm - Couleur
Durée109 mn
DistributeurThéâtre du Temple (source : ADRC)
>> Rechercher "Reflections in a Golden Eye" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJohn Huston
Assistant réalisateurVana Caruso
Assistant réalisateurEdward Folger
ScénaristeChapman Mortimer
ScénaristeGladys Hill
Auteur de l'oeuvre originaleCarson McCullersd'après le roman "Reflections in a golden eye"
Société de production Warner Bros.
ProducteurRay Stark
Producteur associéC.O. Erickson
Directeur de productionMario Del Papa
Directeur de productionMilton Feldman
Directeur de la photographieAldo Tonti
CadreurMichele Cristiani
Ingénieur du sonBasil Fenton-Smith
Ingénieur du sonJohn Cox
Compositeur de la musique originaleToshirô Mayuzumi
Directeur artistiqueBruno Avesani
DécorateurStephen B. Grimes
DécorateurWilliam Kiernan
CostumierDorothy Jeakins
MaquilleurFrank LaRue
MaquilleurPhillip Rhodes
MaquilleurAmato Garbini
Coiffeur Alexandre de Parispour Elizabeth Taylor
CoiffeurAgnes Flanagan
MonteurRussell Lloyd
Coordinateur des effets spéciauxAugie Lohman

générique artistique

Elizabeth Taylor(Leonora Penderton)
Marlon Brando(le major Weldon Penderton)
Brian Keith(le lieutenant-colonel Morris Langdon)
Julie Harris(Alison Langdon)
Zorro David(Anacleto)
Gordon Mitchell(le sergent des écuries)
Irvin Dugan(le capitaine Murray Weincheck)
Fay Sparks(Susie)
Robert Forster(le soldat L.G. Williams)
Douglas Stark(le docteur Burgess)
Al Mulock(le soldat âgé)
Ted Beniades(le sergent)
Friedrich Ledebur(le lieutenant à la garden party)
Jed Curtis(l'accordéoniste)
John Callaghan(un soldat)
Harvey Keitel(un soldat)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Dans un fort militaire de Georgie vivent en vase clos les officiers, leurs femmes et leurs ordonnances ou domestiques. Entre le Major Penderton et sa femme, Leonora, ne subsiste plus aucun sentiment de tendresse ou d'estime. Leonora trompe d'ailleurs ouvertement son mari avec le lieutenant-colonel Langdon, sans que celui-ci semble s'en soucier. Quant à l'épouse de Langdon, Alison, traumatisée après la mort de son enfant, elle vit presque en dehors du monde et n'a plus d'autre contact humain que d'interminables discussions esthétiques et musicale avec son domestique philippin, Anacleto. Penderton qui, au cours d'une randonnée à cheval avec sa femme et Langdon, a vu le soldat Williams, préposé aux écuries, chevaucher entièrement nu une jument noire, ne peut plus s'empêcher de penser à lui. Plus tard, il le revoit en train de se bronzer sûr un rocher au fin fond de la fôrêt. Voulant s'éprouver et en même tëmps se venger d'une manière indirecte de sa femme, Penderton enfourche le cheval préféré de celle-ci et entreprend de le maîtriser. Mais, piètre cavalier, il est jeté au sol par l'animal et, fou de rage, le frappe sauvagement. Apprenant l'origine des horribles plaies de son animal favori, Leonora viendra, au cours d'une party, cingler le visage de son mari avec une cravache. Presque chaque nuit, Williams vient soupirer sous les fenêtres de Leonora, et parfois monte jusque dans la chambre de la jeune femme pour caresser et respirer ses vêtements. De sa fenêtre, Alison le voit, ou plutôt elle voit une silhouette et, croyant qu'il s'agit de son mari, elle accuse ce dernier d'adultère. Il la fera interner dans une maison de repos où elle ne tardera pas à mourir. Quant à Penderton, voyant un soir le jeune Williams monter dans la chambre de sa femme alors qu'il croyait qu'il venait dans la sienne, il le tuera de plusieurs coups de revolver.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation