Mädchen in Uniform (1958) Géza Radványi

Jeunes filles en uniforme

Pays de productionRépublique fédérale d'Allemagne ; France
Sortie en France05 novembre 1958
Procédé image35 mm - Couleur
Durée94 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Mädchen in Uniform" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurGéza Radványi
Assistant réalisateurEva-Ruth Ebner
ScénaristeFranz Höllering
ScénaristeFriedrich Dammann
Auteur de l'oeuvre originaleChrista Winsloed'après la pièce "Gestern und heute"
Société de production Les Films Modernes (Paris)
Société de production CCC Filmkunst GmbH (Berlin)
Société de production SNC - Société Nouvelle de Cinématographie
Directeur de productionHelmut Ungerland
Directeur de la photographieWerner Krien
Ingénieur du sonClemens Tütsch
Compositeur de la musique originalePeter Sandloff
DécorateurEmil Hasler
DécorateurWalter Kutz
CostumierManon Hahn
MonteurIra Oberberg

générique artistique

Romy Schneider(Manuela von Meinhardis)
Lilli Palmer(Mademoiselle von Bernburg)
Therese Giehse(la directrice)
Danik Patisson(Alexandra)
Blandine Ebinger(Mademoiselle von Racket)
Sabine Sinjen(Ilse)
Christine Kaufmann(Mia)
Ginette Pigeon(Edelgard von Kleist)
Marthe Mercadier(Madame Aubert)
Paulette Dubost(Johanna)
Adelheid Seeck(la princesse)
Gina Albert(Marga)
Margaret Jahnen(Miss Evans)
Ulla Moritz(Jossy)
Roma Bahn(la couturière)
Tessy Aselmeier(Hertha)
Edith Helou(Madame von Ehrenhardt)
Lou Seitz(la cuisinière)
Edith Adana(un professeur)
Käthe Kamossa(un professeur)

Bibliographie

Synopsis

La sensible Manuela von Meinhardins, qui vient de perdre sa mère, est mise dans un pensionnat où la directrice fait régner une discipline militaire. Heureusement elle est affectée à la division et au dortoir de Mlle von Bernburg qui est bienveillante et affectueuse avec ses élèves. Peu à peu, Manuela s'habitue à sa nouvelle existence. Voyant que pourtant Manuela semble ne pas bien travailler, Mlle von Bernburg cherche à connaître les raisons de cette insuffisance ; au cours d'une conversation qu'elle a avec la jeune fille, elle se rend compte que cette dernière lui a voué une sorte d'adoration sans mesure. Cette révélation n'est pas sans inquiéter et troubler l'institutrice. A la suite d'une représentation de Roméo et Juliette, le jour de la fête de la directrice, Manuela, grisée par un punch trop corsé, proclame à toutes son amour pour Mlle von Bernburg. Affolée par le scandale qu'elle déchaîne, ne comprenant pas la faute qu'on lui reproche, mais accablée, elle tente de se suicider. Elle est sauvée in extremis par Mlle von Bernburg et par ses camarades. La directrice de la pension, comprenant ses maladresses, se rend au chevet de Manuela, et là, lui tend affectueusement la main, tandis que Mlle von Bernburg, volontairement, quitte l'institution.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation