Belle époque (1993) Fernando Trueba

Belle époque

Pays de productionEspagne ; France ; Portugal
Procédé image35 mm - Couleur
Durée108 mn
DistributeurPathé Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Belle époque" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurFernando Trueba
Assistant réalisateurJaime Botella
ScénaristeRafael Azcona
Auteur de l'oeuvre originaleRafael Azconad'après une histoire
Auteur de l'oeuvre originaleJosé Luis García Sánchezd'après une histoire
Auteur de l'oeuvre originaleFernando Truebad'après une histoire
Auteur de l'oeuvre originaleAndrés Vicente Gómezd'après une histoire
Société de production Fernando Trueba Producciones Cinematográficas (Madrid)
Société de production Lolafilms (Madrid)
Société de production Animatógrafo (Lisboa)
Société de production French Productions
Producteur exécutifCristina Huete
Directeur de productionAngélica Huete
Distributeur d'origine AMLF (Paris)
Directeur de la photographieJosé Luis Alcaine
CadreurJuan Molina
Ingénieur du sonGeorges Prat
Compositeur de la musique originaleAntoine Duhamel
DécorateurJuan Botella
CostumierLala Huete
MaquilleurAna Lorena
CoiffeurAna Ferreira
MonteurCarmen Frías

générique artistique

Penélope Cruz(Luz)
Miriam Díaz Aroca(Clara)
Gabino Diego(Juanito)
Fernando Fernán Gómez(Manolo)
Michel Galabru(Danglard)
Ariadna Gil(Violeta)
Agustín González(Don Luis)
Chus Lampreave(Dona Asun)
Mary Carmen Ramírez(Amalia)
Jorge Sanz(Fernando)
Maribel Verdú(Rocio)
Jesus Bonilla(El Numero)
Félix Cubero(Palomo)
Marciano de la Fuente(El Alcalde)
Maria Galiana(La Paloma)
Manuel Huete(Lugareño)
Juan José Otegui(El Cabo)
Juan Potau(Paco)
José Antonio Sacristán(Rorro)

Bibliographie

Synopsis

Espagne, 1931. Sur une route de Galice, Fernando - déserteur et républicain - échappe à deux gendarmes. Après un détour par une maison close, il se réfugie chez Manolo, hôte chaleureux qui devient vite pour lui un nouveau père. Mais quand les quatre filles du vieil homme arrivent, Fernando doit céder la place. une place qu'il reprend après avoir vu les quatre belles à la gare et volontairement loupé son train, pour la grande joie de Don Luis, le rabelaisien curé du village qui apprécie fort sa cuisine ! Il y a là Rocio, effrontée, qui se joue de Juanito, dadais amoureux et brimé par une mère despotique, cagote et carliste ; Violeta, qui n'aime pas les hommes mais sait faire exception lors d'un bal costumé ; Clara, si jeune pour être veuve. et Luz, sauvageonne et jalouse : elle aime Fernando et n'apprécie guère que ses soeurs aient chacune "consommé" le jeune homme ! Les jours passent, "belle époque" où Manolo boit moins et retrouve même ses tableaux anciens. Juanito va jusqu'à se proclamer républicain comme Manolo et quitter maman par amour pour Rocio ; Amalia, l'épouse de Manolo, chanteuse de "zarzuela", arrive à son tour ; la République est proclamée. Et Fernando va épouser Luz. Le jour de la cérémonie, on trouve Don Luis pendu dans son église : le mariage a lieu malgré tout, puis chacun s'en va, qui à la ville, qui en Amérique, laissant Manolo seul.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Videos

EditeurAMLF Vidéo (Paris)
DistributeurPFC Vidéo (Paris)
Annee1995
VersionVersion française
FormatVHS - SECAM
CollectionCiné Cinémas
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée110 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)26291
Nombre de salles de sortie (Paris)5
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)24
Nombre d'entrée première semaine (Paris)10092
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)70790

Tournage

Dates de tournage

Début : juin 1992
Fin : juillet 1992

Lieux de tournage

Palmares