Nazarín (1958) Luis Buñuel

Nazarin

Pays de productionMexique
Sortie en France30 novembre 1960
Procédé image35 mm - NB
Durée94 mn
>> Rechercher "Nazarín" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurLuis Buñuel
Assistant réalisateurIgnacio Villareal
ScénaristeLuis Buñuel
ScénaristeJulio Alejandro
ScénaristeEmilio Carballido
Auteur de l'oeuvre originaleBenito Perez Galdosd'après le roman "Nazarín"
DialoguisteLuis Buñuel
DialoguisteJulio Alejandro
DialoguisteEmilio Carballido
Société de production Producciones Barbachano Ponce
ProducteurManuel Barbachano Ponce
Producteur exécutifFederico Amérigo
Producteur exécutifEnrique L. Morfín
Directeur de productionCarlos Velo
Distributeur d'origine Cinelde (Paris)
Directeur de la photographieGabriel Figueroa
CadreurIgnacio Romero
Ingénieur du sonJosé de Perez
Ingénieur du sonJames L. Fields
CostumierGeorgette Somohano
MaquilleurArmando Meyer
MonteurLuis Buñuel
MonteurCarlos Savage
Coordinateur des effets sonoresAbraham Cruz
Photographe de plateauManuel Álvarez Bravo

générique artistique

Francisco Rabal(Nazarín)
Marga López(Beatriz)
Ignacio López Tarso(le pilleur d'églises)
Ofelia Guilmáin(Chanfa, l'aubergiste)
Luis Aceves Castanedas(le parricide)
Noé Murayama("El Pinto")
Rosenda Monteros("La Prieta")
Jesús Fernández(le nain Ujo)
Ada Carrasco(Josefa)
Antonio Bravo(l'architecte)
Aurora Molina("La Camella")
David Reynoso(Juan)
Pilar Pellicer(Lucia)
Edmundo Barbero(Don Angel, le curé)
Raúl Dantes(le sergent)
Lupe Carriles(une prostituée)
Manuel Arvide(l'assistant de l'architecte)
José Chávez(le chef de chantier)
Ignacio Peón(un curé)
Arturo Castro(le colonel)
Victorio Blanco(le vieux détenu)
Cecilia Léger(la femme à l'ananas)
Ramón Sánchez

Bibliographie

Ouvrages

Périodiques

Sites Internet

Synopsis

Don Nazarin, prêtre tout abandonné au Seigneur, vit dans le milieu le plus pauvre de sa ville, sans souci de ce que ses confrères pensent de son attitude. Un jour, il reçoit dans son taudis une prostituée, Andara, blessée par une cousine qu'elle a elle-même tuée. Nazarin soigne la pauvre créature et essaie d'ouvrir son âme. Mais très vite, la présence d'Andara chez lui est sue et, afin d'éviter au prêtre des ennuis, cette femme quitte la maison en y mettant le feu ; ainsi la police, devant qui Nazarin a été appelé, ne reconnaîtra pas le parfum qui l'imprègne désormais. Nazarin doit alors quitter son ministère et il part en pèlerin mendiant. Un jour où il essaie de travailler, ses compagnons de chantier le font congédier parce qu'il ne travaille que pour son repas et leur fait du tort. A l'entrée d'un village, il retrouve Béatrice, une jeune fille épileptique qui, en ville naguère, a été sa pénitente et qu'il a arrachée à son amant. Elle le supplie de faire un miracle en guérissant sa nièce ; il arrive dans la maison où il retrouve Andara, et veut mettre tout le monde en prières, mais en vain ; lui-même offre sa vie et ses affronts pour obtenir la guérison et l'enfant reprend des forces. Le prêtre repart. Mais avec ténacité dès lors, Béatrice et Andara le suivront comme des disziples, bien qu'il les repousse. En désespoir de cause, il les emmène et elles l'aident à soigner les pestiférés dans un village soumis à une épidémie. Mais de nouveau, les langues jasent sur ce prêtre étrange escorté d'une prostituée et d'une fille échappée de chez elle. Et les soldats viennent l'arrêter comme complice d'Andara, la prostituée en fuite. Dans sa goêle, puis sur la route, dans le convoi des prisonniers qu'on transfère au chef-lieu, il ne cesse de témoigner avec humilité de sa profonde charité. Béatrice sera mariée par sa mère à Pinto, l'homme qui l'a séduite et Nazarin continuera son douloureux calvaire.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 21 juillet 1958
Fin : 29 août 1958

Palmares