Mon cas (1985) Manoel de Oliveira

Pays de productionFrance ; Portugal
Sortie en France07 octobre 1987
Procédé image35 mm - Couleur
Durée91 mn
>> Rechercher "Mon cas" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurManoel de Oliveira
Assistant réalisateurJaime Silva
Assistant réalisateurAlexandre Gouzou
Assistant réalisateurXavier Beauvois
ScénaristeManoel de Oliveira
Auteur de l'oeuvre originaleJosé Régiod'après le roman "O Meu Caso"
Auteur de l'oeuvre originaleSamuel Beckettd'après des extraits de "Pour en finir encore et autres foirades"
Auteur de l'oeuvre originale Anonymed'après "Le Livre de Job"
Société de production Les Films du Passage
Société de production La Sept Cinéma
Société de production Filmargem (Lisboa)
ProducteurPaulo Branco
Distributeur d'origine Les Films du Plain-Chant
Directeur de la photographieMário Barroso
Ingénieur du sonJoaquim Pinto
MixeurJean-Paul Loublier
Compositeur de la musique originaleJoao Pais
DécorateurMaria José Branco
DécorateurLuís Monteiro
CostumierJasmin de Matos
MonteurRodolfo Wedeles
MonteurManoel de Oliveira
ScriptJúlia Buisel

générique artistique

Bulle Ogier(la première actrice)
Luís Miguel Cintra(l'intrus)
Axel Bogousslavsky(l'employé)
Fred Personne(l'auteur)
Héloïse Mignot(la deuxième actrice)
Wladimir Ivanovsky(le spectateur)
Grégoire Oestermann(le projectionniste)
Henri Serre(la voix)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Un théâtre. Sur les sièges, des caméras. L'équipe de tournage s'installe. Le "clap" annonce "Mon Cas, première répétition". Sur scène, un homme fait irruption, prétend interrompre un sinistre vaudeville pour exposer son "cas", sa révolte. Chacun alors, du machiniste à la vedette, de l'auteur au spectateur mécontent, veut exposer ses problèmes, égoïstement, sans vouloir entendre les autres. Rideau. Deuxième répétition. Même pièce, en noir et blanc et en muet, rythme plus saccadé, attitudes plus exagérées, alors qu'une voix-off égrène un texte de Beckett. Rideau. Troisième répétition, retour à la couleur. Le texte est inaudible, tandis que la même pièce se déroule, mais semble se déglinguer. Pendant que se chamaillent les acteurs, un homme projette sur scène d'atroces images de violences, famines, catastrophes écologistes. Rideau. Seul le masque de la Tragédie subsiste sur celui-ci. Dans un décor de ruines d'une grande cité, est joué Le Livre de Job. Le décor change pour l'épilogue qui voit la récompense de Job: palais de carton-pâte, jeunes filles lançant des pétales de roses. Et le sourire de la Joconde s'inscrit sur l'écran de contrôle du cinéaste.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)2738
Nombre de salles de sortie (Paris)2
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)7
Nombre d'entrée première semaine (Paris)1296