Le Bateau d'Emile (1961) Denys de La Patellière

Pays de productionFrance ; Italie
Sortie en France03 mars 1962
Procédé image35 mm - NB
Durée98 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Bateau d'Emile" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurDenys de La Patellière
Assistant réalisateurGuy Blanc
ScénaristeDenys de La Patellière
ScénaristeAlbert Valentin
Auteur de l'oeuvre originaleGeorges Simenond'après la nouvelle "Le Bateau d'Emile"
DialoguisteMichel Audiard
Société de production Intermondia Films (Paris)
Société de production Filmsonor
Société de production Vides Cinematografica (Roma)
ProducteurJean-Paul Guibert
Directeur de productionAndré Cultet
Distributeur d'origine Cinédis
Directeur de la photographieRobert Juillard
CadreurDaniel Diot
Ingénieur du sonRaymond Gauguier
Compositeur de la musique originaleJean Prodromidès
DécorateurMaurice Colasson
MaquilleurMarcel Bordenave
MonteurJacqueline Thiédot
ScriptColette Crochot
RégisseurEric Geiger
Photographe de plateauMarcel Dolé

générique artistique

Lino Ventura(Emile Bouet)
Annie Girardot(Fernande)
Pierre Brasseur(François Larmentiel)
Michel Simon(Charles-Edmond Larmentiel)
Jacques Monod(Maître Lamazure)
Edith Scob(Claude Larmentiel)
Joëlle Bernard(Camille)
Marcel Bernier(Plevedic)
Etienne Bierry(Marcelin)
André Certes(Lucien Beauvoisin)
Philippe Desboeuf(le médecin)
Roger Dutoit(le patron du café)
André Dalibert(le brigadier)
Guy Humbert(l'agent)
Roger Pelletier(Simon Mougin)
Jean Solar(Albert Vicart)
Colette Teissèdre(Soeur Angélique)
Dominique Davray(une fille)
Jean-Louis Tristan(le domestique)
Jacques Hilling(le vendeur de radios-télévisions)
Maurice Derville(Léon)
Yves Gabrielli(l'employé d'Air-France)
Marc Arian(le consommateur au béret)
Eric Vasberg(le consommateur arrosant Emile)
Maurice Magalon(un serveur)
Henri Rondel(un agent)
Guy Henry
Jean-Jacques Lagarde
Michel Rochat
Pierre Vielhescaze

Bibliographie

Synopsis

Après une existence agitée et désapprouvée par le clan familial, Edmond, l'aîné des frères Larmentiel, revient finir sa joyeuse vie parmi les siens, à la Rochelle. Il entend leur jouer un ultime bon tour en léguant sa fortune à un fils naturel, Emile Bouet, né d'une vieille liaison de sa jeunesse, et qu'il entreprend de retrouver pour en faire son unique héritier. Son frère François, le directeur en titre de la pêcherie, voyant dans ce projet la faillite de sa maison, propose à Emile un poste important dans l'affaire. Il se dispose même à lui présenter sa fille en vue d'un éventuel mariage, ce qui éviterait la dispersion de la fortune. Le seul obstacle à l'ascension d'Emile se trouve être Fernande, sa pittoresque et fidèle compagne, qui ne saura jamais se servir d'une pince à sucre et ne semble pas s'en soucier. Emile, gonflé par l'importance de ses nouvelles fonctions, va tenter de se séparer de Fernande en lui conseillant de reprendre sa « vocation ». C'est dans le petit beuglant, où elle présente un tour de chant, qu'il la retrouvera, poussé par l'ennui et le remords. Mais Fernande ne peut lutter contre une armée de bateaux ; elle se révèle inéducable et Emile décide de s'en débarrasser définitivement. Il ne pourra cependant aller jusqu'au bout de son forfait et c'est encore Fernande, toute ruisselante de son bain forcé, qui lui conseillera une fois pour toutes de choisir entre les bateaux et le bonheur.
© Les fiches du cinéma 2001
Logo

Exploitation

Tournage

Dates de tournage

Début : 16 octobre 1961

Lieux de tournage