Chine, ma douleur (1988) Sijie Dai

Pays de productionFrance ; Allemagne
Sortie en France 1989
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Chine, ma douleur" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurSijie Dai
Assistant réalisateurPatrice Martineau
ScénaristeSijie Dai
ScénaristeZhu Shan Yuan
Société de production Flach Films (Paris)
Société de production La Sept Cinéma
Société de production Titane Production
Producteur déléguéJean-Luc Ormières
Directeur de productionJoëy Faré
Distributeur d'origine AMLF (Paris)
Distributeur d'origine Flach Films (Paris)
Directeur de la photographieJean-Michel Humeau
Ingénieur du sonJean-Pierre Fénie
Ingénieur du sonJoël Rangon
Compositeur de la musique originaleQui Gang Chen
DécorateurChristian Marti
CostumierIsabelle Filleul
MonteurChantal Delattre
Conseiller techniqueJean Rouch

générique artistique

Liang Yi Guo(Petit Binoclard)
Quan Nghieu Tieu(Le moine)
Han Lai Vuong(Le chef)
Sam Chi-Vy(Bai Mao)
Loi Truong(L'artiste)
Cheung Siang Chang(le cuisinier)
Liu(la jongleuse)
Thuon Ngo(le joueur de Xun)
Van-Thoi Nguyen(le professeur)
Xio Ming Su(la présentatrice)
Souvannapadith Viradeth(Sam)

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Tian Ben, dit "Petit Binoclard", ne se contente pas d'être le fils d'un réactionnaire mort et d'une mère déportée. A l'âge de treize ans, il sèche l'école pour écouter les paroles "obscènes" d'un vieil air "O mon bien-aimé, toi et moi ne formons qu'un seul coeur". Ce crime lui vaut en 1966 d'être envoyé en rééducation dans les montagnes de la Vie éternelle. Une vingtaine de condamnés comme lui s'y "ressourcent" en travaillant la terre. Leur chef oeuvre dur à la rééducation de tous. "Petit Binoclard" tente de s'évader, et se lie avec un vieux moine, sourd-muet, qui peine comme lui dans les corvées d'eau, apprivoise tous les matins les pigeons sauvages et soigne les malades. Des acrobates leur offrent un spectacle en pleine nuit, mais ils se sont trompés de "paysans pauvres" et plient bagages. Avec Bai Mao, adolescent à l'appétit sans cesse inassouvi, il apprend à jouer aux cartes. Chargés tous deux d'achats en ville, ils s'y empiffrent, et Bai Mao en meurt. Tian Ben joue un tour au chef malade, qui lui donne la diarrhée. Le chef se venge alors en faisant tuer tous les pigeons ; le moine tente de se suicider, mais sauvé par Binoclard, il lui demande la mort. Ensuite, Tian Ben s'évade...
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)23220
Nombre de salles de sortie (Paris)8
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)19
Nombre d'entrée première semaine (Paris)6217

Palmares