La Sévillane (1992) Jean-Philippe Toussaint

Pays de productionFrance
Sortie en France 1993
DistributeurRezo Films (source : ADRC)
>> Rechercher "La Sévillane" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJean-Philippe Toussaint
Assistant réalisateurChristophe Delmas
Assistant réalisateurVéronique Labrid
ScénaristeJean-Philippe Toussaint
Auteur de l'oeuvre originaleJean-Philippe Toussaint
Société de production La Sept Cinéma
Société de production Les Films de l'Etang
Société de production Les Films des Tournelles (Paris)
Société de production RTBF - Radio Télévision Belge Francophone
Société de production Belbo Films
ProducteurPascal Judelewicz
ProducteurAnne-Dominique Toussaint
Directeur de productionJean-Jacques Albert
Distributeur d'origine Rezo Films (Paris)
Directeur de la photographieJean-François Robin
Ingénieur du sonDominique Warnier
ChorégraphePatricio Martin
DécorateurJean-Claude de Bemels
CostumierFabienne Katany
MonteurSylvie Pontoizeau

générique artistique

Jean-Claude Adelin(Le narrateur)
Mireille Perrier(Pascale)
Jean Yanne(Polougaïevski)
Guinal Barthélémy(Petit Pierre)
Caroline Paliulis(L'institutrice)
Manuel Delgado(guitariste)
Martine Giudicelli(danseuse)
Maurice Granjean(véliplanchiste)
Bruno de Gunst(caissier du ferry)
Fatima Hita-Parra(danseuse)
Jean-Loup Horwitz(patron station-service)
Eva Ionesco(danseuse)
Pascale Leroy(danseuse)
Patricio Martin(professeur de danse)
Jean-Christophe Moncys(Puffin)
Tom Novembre(pompiste)
Lydia Saiz(danseuse)
Alexandre von Sivers(vendeur de gaz)

Bibliographie

Synopsis

Un jeune homme, le narrateur, veut passer son permis de conduire. Mais son dossier est incomplet, car il n'a toujours pas fait les photomatons nécessaires. Cela l'oblige, pour son plus grand plaisir, à revoir Pascale, qui tient l'auto-école. Il l'accompagne à une réunion de parents d'élèves, dans l'école de son petit garçon. Puis, il tente d'échanger une bonbonne de gaz vide contre une pleine, dans une station-service. Ils reviennent bredouilles à l'auto-école. Là, le narrateur fait la connaissance du père de Pascale, dont l'unique sujet de conversation est la cuisine. Il les emmène dans un centre commercial où ils pourront échanger leur bonbonne. Puis, la voiture tombe en panne sur le parking désert. Ils laissent la voiture dans un étrange garage et rentrent à pied. Les deux tourtereaux décident de passer le week-end à Londres. Ils n'y font pas grand chose, juste lire le journal et visiter les étages d'un hôtel. Dans le bateau qui les ramène en France, pendant que Pascale dort, le jeune homme se décide à vaincre sa peur des photographies et fait ses photomatons.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Exploitation