Jours tranquilles à Clichy (1989) Claude Chabrol

Pays de productionFrance ; Italie ; République fédérale d'Allemagne
Sortie en France09 mai 1990
Procédé image35 mm - Couleur
Durée115 mn
>> Rechercher "Jours tranquilles à Clichy" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurClaude Chabrol
Assistant réalisateurAlain Wermus
Assistant réalisateurCécile Maistre
ScénaristeClaude Chabrol
ScénaristeUgo Leonzio
Auteur de l'oeuvre originaleHenry Millerd'après la nouvelle "Jours tranquilles à Clichy"
DialoguisteClaude Chabrol
Société de production Cofimage 2 (Paris)
Société de production Cinecittà (Roma)
Société de production Italfrance Films
Société de production TV OR
Société de production AZ Films Production (Roma)
Société de production Direkt Film GmbH (München)
Producteur déléguéAntonio Passalia
Producteur exécutifPietro Innocenzi
Directeur de productionJacques Juranville
Distributeur d'origine Pathé-Europa
Directeur de la photographieJean Rabier
Ingénieur du sonMaurice Gilbert
Ingénieur du sonStanislav Litera
Ingénieur du sonEdward Parente
Compositeur de la musique originaleMatthieu Chabrol
Compositeur de la musique originaleLuigi Ceccarelli
Compositeur de la musique originaleJean-Michel Bernard
DécorateurMarco Dentici
CostumierEzio Altieri
MonteurMonique Fardoulis
ScriptAurore Chabrol

générique artistique

Andrew McCarthy(Henry Miller dit Joey)
Nigel Havers(Alfred Perlès dit Carl)
Stéphanie Cotta(Colette Ducarouge)
Barbara De Rossi(Nys)
Isolde Barth(Ania Regentag)
Stéphane Audran(Adrienne)
Eva Grimaldi(Yvonne)
Anna Galiena(Edith)
Wolfgang Reichmann(Sebastian)
Jacques Brunet(le père de Colette)
Béatrice Kruger(la mère de Colette)
Giuditta Del Vecchio(Yoko)
Henri Attal
Jean-Marie Arnoux
Thomas Chabrol
Patrick Moreau
Dominique Zardi
Jean-Claude Lecas
Brigitte Chamarande
Pierre Gérard

Bibliographie

Périodiques

Synopsis

Des vautours. Un très vieil homme à qui une jeune fille nue se refuse, se souvient du Paris du début des années 30. Près du lit de mort d'une vieille prostituée, Manouche, il rencontre Carl (Alfred), photographe, qui le prend sous son aile. Tous deux sont proustiens et friands de plaisir. Joey - c'est sous ce nom qu'il se présente - veut être écrivain. Carl l'emmène aux fêtes décadentes de Sebastian, un disciple d'Oscar Wilde, et lui fait connaître le Melody, mi-bar mi-maison close, tenu par Adrienne, une ancienne danseuse affublée d'une jambe de bois. Il fait aussi la connaissance de Nys, une jeune femme qui fait payer ses nuits d'amour mais n'a rien d'une prostituée. Joey et Carl recueillent une adolescente, Colette, qui se dit la petite-fille de Manouche: une créature à la fois pudique et sans pudeur qui accepte de poser pour Carl. Lors d'un mariage de fantaisie, au Melody, ils épousent tous deux Colette et l'emmènent sur les traces de Proust en Normandie, où elle disparaît. A Paris, attentats et slogans racistes fleurissent. Dans un cinéma, Joey rencontre une femme poétesse folle à lier qui tire des coups de revolver en tous sens. Après plusieurs disparitions, Colette revient, mais flanquée de parents bourgeois fort inquiets. Les deux hommes les calment à l'aide de Proust et du prestige d'écrivain de Joey. Pris dans de violentes manifestations, ils tentent de se réfugier au Melody, mais le bar a sauté. Rentré seul chez eux, Joey a l'heureuse surprise d'y retrouver toutes les filles du Melody... Le vieil écrivain voit se rapprocher les silhouettes noires des vautours.
Copyright, 1995 CMC/Les Fiches du Cinéma
Logo

Videos

EditeurLCJ Éditions
DistributeurLCJ Éditions
Annee2011
VersionVersion originale
FormatDVD - ZONE 2 (Europe/Japon)
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée115 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)48047
Nombre de salles de sortie (Paris)14
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)7
Nombre d'entrée première semaine (Paris)17826

Tournage

Dates de tournage

Début : juin 1989

Lieux de tournage