Twilight for the Gods (1958) Joseph Pevney

Crépuscule sur l'océan

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France20 février 1959
Procédé image35 mm - Couleur
Durée120 mn
>> Rechercher "Twilight for the Gods" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJoseph Pevney
Réalisateur seconde équipeJames Curtis Havens
Assistant réalisateurTerry Nelson
Assistant réalisateurWilbur Mosier
ScénaristeErnest K. Gann
Société de production Universal International Pictures
ProducteurGordon Kay
Distributeur d'origine Universal Pictures
Directeur de la photographieIrving Glassberg
Ingénieur du sonLeslie I. Carey
Ingénieur du sonJoe Lapis
Compositeur de la musique originaleDavid Raskin
Directeur artistiqueAlexander Golitzen
Directeur artistiqueEric Orbom
DécorateurRussell A. Gausman
DécorateurOliver Emert
MaquilleurBud Westmore
MonteurTony Martinelli

générique artistique

Rock Hudson(le capitaine David Bell)
Cyd Charisse(Charlotte King)
Arthur Kennedy(Ramsay)
Leif Erickson(Harry Hutton)
Charles McGraw(Yancy)
Ernest Truex(le révérend Butterfield)
Richard Haydn(Oliver Wiggins)
Judith Evelyn(Ethel Peacock)
Wallace Ford(Old Brown)
Celia Lovsky(Ida Morris)
Vladimir Sokoloff(Feodor Morris)
Charles Horvath(Lott)
Robert Hoy(Keim)
Maurice Marsac(l'employé)
Virginia Gregg(Myra Pringle)
William Challee(Sweeney)
Morris Ankrum(le capitaine)
Arthur Space(l'officier)
William Yip(Dak Sue)

Bibliographie

Synopsis

En essayant de créer un trafic rentable de voyageurs dans le Pacifique avec son vieux brigantin, David Bell, rude capitaine amoureux de la bouteille mais, surtout, de son navire, reçoit à son bord un groupe de voyageurs faisant la traversée des mers du Sud vers Mexico. Parmi eux se trouvent Charlotte King, jolie Américaine ayant de bonnes raisons de se tenir à l'écart du territoire des Etats-Unis ; l'organisateur de spectacles Harry Hutton et sa chanteuse de fête foraine, Ethel ; Feodor et Ida Morris, couple de réfugiés sur le retour, et le Révérend Butterfield, faillible représentant du Seigneur. Pendant la traversée, les voiles usées et pourries sont mises en pièces et une voie d'eau doit être combattue avec peine à l'aide d'une antique pompe. Le second du navire, Ramsay, demande que le bateau fasse relâche à Honolulu, mais Bell, inébranlable et faisant valoir avec autorité qu'il est le seul maître à son bord, refuse. Cependant, Charlotte a réussi à séduire Bell. Les hommes d'équipage, quand le danger se précise, somment Bell de faire relâche mais n'obtiennent pas gain de cause. Ramsay, jaloux de Bell, ayant appris que Charlotte est recherchée par la police, est certain de tenir l'explication du refus de Bell. Cet état de choses provoque une bagarre entre les deux hommes. La pompe cesse bientôt tout travail. Une tempête porte un dernier coup au navire et les passagers, se joignant à l'équipage pour former une équipe de pompage, travaillent jour et nuit. Bell refuse d'abandonner son navire qui atteint quand même Honolulu. Charlotte devant subir une peine de deux ans de prison, Bell lui promet de l'attendre. Plutôt que de livrer le bateau à la démolition, Bell prend le large et le saborde.
© Les fiches du cinéma 2003
Logo

Exploitation