Le Harem de Madame Osmane (1999) Nadir Moknèche

Pays de productionFrance ; Espagne
Sortie en France12 juillet 2000
Procédé image35 mm - Couleur
Durée100 mn
DistributeurOcéan Films (source : ADRC)
>> Rechercher "Le Harem de Madame Osmane" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurNadir Moknèche
Assistant réalisateurEric Chabot
ScénaristeNadir Moknèche
DialoguisteNadir Moknèche
Société de production Bloody Mary Productions
Société de production France 3 Cinéma
Société de production Astoria Films
Société de production Canal+ Horizons
Société de production Tornasol Films (Madrid)
Société de production P.H.F. Films
Société de production Zilis Films
Producteur déléguéDidier Haudepin
Producteur exécutifMohamed Ulad-Mohand
Directeur de productionJean-Luc Roze
Distributeur d'origine Océan Films (Paris)
Directeur de la photographieHélène Louvart
Ingénieur du sonJoaquim Pinto
MixeurNathalie Vidal
DécorateurJacques Bufnoir
CostumierMarie-Françoise Pérochon
MaquilleurAgnès Tassel
MaquilleurRomana González
MonteurStéphanie Mahet
ScriptClaude Luquet
Directeur de castingMarie-Christine Lafosse
Directeur de castingNicolas Deletoille
Conseiller artistiqueJacques Merienne

générique artistique

Carmen Maura(Madame Osmane)
Myriam Amarouchene(Yasmine)
Linda Slimani(Sakina)
Nadia Kaci(la Rouquine)
Biyouna(Meriem)
Thamila Mesbah-Detraz(Tata Rabia)
Djemel Barek(Sid Ali)
Afida Tahri(Kheïra)
Fatiha Berber(la mère de Nasser)
Omar Bekhaled(Nasser)
Smaïl Mekki(Mimich)
Andrée Damant(Madame Costa)
Justine Mallier-Giraud(Kahina)
Henryk Wodzinski(Monsieur Stoliaroff)
Khadija Ait Hamou(la bergère)
Samia Akarriou(Fadila, la mariée)
Fatima Chebchoub(l'hôtesse)
Aïcha Mahmah(la matrone)
Latifa Benakouche(la chanteuse)
Atmen Kelif(Badreddine, le coiffeur)
Fatima Boujou(la femme en rouge)
Latifa Ahrar(la femme en noir)
Chaabia Laadraoui(la vieille femme de la koubba)
Ahmed Boulane(l'homme en colère)
Saïda Baadi(la femme éméchée)
Hicham Bahloul(le pompiste)
Omar Chenbod(le gardien du cinéma)
Karim Salah(Monsieur Bouchama)
Zakaria Bouamrani(le garçon de 13 ans)
Rafiq Bakr(le barbu)
Slimane Benaïssa(le militaire)
Mohamed Taleb(le porteur de cercueil civil)

Bibliographie

Sites Internet

Synopsis

En 1993, en Algérie, c'est le début de la guerre civile. Deux cultures sont face à face, les premières échauffourées font leurs premières victimes et les barrages fleurissent sur les routes. Madame Osmane est une ancienne fellagha, héroïne de la guerre d'Indépendance, que son mari a abandonnée... pour épouser "sa Française" ! Aussi, à Alger, les locataires de la grande maison de Madame Osmane doivent supporter les sautes d'humeur de la propriétaire. Des sautes d'humeur d'autant plus nombreuses que la solitude pèse à la dame. Elle cède bien, de temps en temps, aux caresses furtives de Sid Ali, mais bon ! Sakina, sa fille, ne sait trop comment présenter Nasser, son fiancé, à sa mère. Elle cherche une opportunité... le mariage d'une amie sera l'occasion rêvée. Mais Madame Osmane n'envisage pas sereinement de laisser partir sa fille. La rencontre a pourtant lieu. Sakina déchante en découvrant que la mère de Nasser est voilée et tatouée. La cérémonie, du côté des femmes, tourne court quand Yasmine, une amie de la famille, se retrouve face à face avec la deuxième épouse de son mari. Le retour est très arrosé et les deux copines noient leur chagrin dans l'alcool. Négligeant le couvre-feu, elles descendent en ville et rencontrent une patrouille. Quelques jours plus tard, on enterre la fille de Madame Osmane.
© LES FICHES DU CINEMA - 2000
Logo

Videos

EditeurLa Sept Video
DistributeurLa Sept Video
Annee2001
VersionVersion originale
FormatDVD - ZONE 2 (Europe/Japon)
PaysFrance
Nb/coul.Coul.
Durée100 minutes

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)38338
Nombre de salles de sortie (Paris)5
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)16
Nombre d'entrée première semaine (Paris)7935
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)64837