Delbaran (2001) Abolfazl Jalili

Delbaran

Pays de productionIran ; Japon
Sortie en France27 mars 2002
Procédé image35 mm - Couleur
Durée96 mn
DistributeurAd Vitam (source : ADRC)
>> Rechercher "Delbaran" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurAbolfazl Jalili
Assistant réalisateurMehdi Asadi
Assistant réalisateurAfshin Liaghat
ScénaristeAbolfazl Jalili
Auteur de l'oeuvre originaleReza Saberid'après une histoire
Société de production T-Mark (Tokyo)
Société de production Film-e-Aval
Société de production Office Kitano
ProducteurShôzô Ichiyama
ProducteurAbolfazl Jalili
Producteur exécutifMasayuki Mori
Directeur de productionAbolfazl Jalili
Directeur de productionAfshin Liaghat
Distributeur d'origine Ad Vitam Distribution (Paris)
Directeur de la photographieMohamad Ahmadi
Ingénieur du sonHassan Zarfam
Ingénieur du sonMehrdad Dadgari
MixeurMassoud Behnam
MonteurAbolfazl Jalili
Coordinateur des effets sonoresMahmud Mousavi-Nezhad
Coordinateur des effets sonoresHosein Mafi
Coordinateur des effets sonoresHosein Abolsedgh

générique artistique

Kaeem Alizadeh(Kaïm)
Rahmatollah Ebrahimi(Kahle)
Hossein Hashemian(Khan)
Ahmad Mahdavi(l'inspecteur Mahadavi)
Ebrahim Ebrahimzadeh
Teymour Shamsi
Kobra Birjandi
Haser Kafi
Saïd Mohamadi
Jalal Nasari
Maryam Sharifi
Khatereh Kamyar

Bibliographie

Synopsis

À Delbaran, un lieu-dit près de la frontière afghane, les aubergistes Khan et Khale ont recueilli Kaïm, un garçon de 14-15 ans fuyant les talibans. Il leur rend toutes sortes de services, devenant indispensable pour le transport de l'eau et de l'essence. C'est un coursier efficace et intransigeant, notamment avec le mécanicien de l'endroit. Ses patrons sont devenus en quelque sorte ses parents. Il accompagne parfois la vieille Khale, unijambiste, chez le médecin à la ville. Sans prendre le temps de se soigner, Kaïm dépanne les voitures sur la route, participe à la chasse et prépare le thé pour les routiers. Tout près, des travailleurs immigrés, la plupart clandestins, construisent une nouvelle route et viennent parfois au relais pour leurs ablutions. Le policier Mahadavi, qui les traque, soupçonne Khan de passer des Afghans. Un jour que le policier s'est fait agresser, Kaïm le délivre mais, en guise de remerciement, Mahadavi arrête le garçon. Khale vient à la prison demander qu'on relâche "son fils". Mahadavi arrête aussi un jeune marié afghan et Kaïm sert d'interprète. Les mariés sont libérés et fêtés à l'auberge. Mais la nouvelle route est ouverte, et Delbaran maintenant déserté. Khan se fait fabriquer des clous, puis se couche pour mourir. Kaïm lance les clous sur la nouvelle route, prend son baluchon et part rejoindre sa soeur.
© LES FICHES DU CINEMA 2002
Logo

Exploitation

Nombre total d'entrées en fin d'exclusivité (Paris)8606
Nombre de salles de sortie (Paris)5
Nombre de semaines d'exclusivité (Paris)8
Nombre d'entrée première semaine (Paris)3656
Nombre total d'entrée en fin d'exclusivité (France)22202