Confidence (2002) James Foley

Confidence

Pays de productionEtats-Unis
Sortie en France01 octobre 2003
Procédé image35 mm - Couleur
Durée98 mn
DistributeurMetropolitan Filmexport (source : ADRC)
>> Rechercher "Confidence" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurJames Foley
ScénaristeDoug Jung
Société de production Lions Gate Films
ProducteurMarc Butan
ProducteurMichael Paseornek
ProducteurMichael Burns
ProducteurMichael Ohoven
Producteur déléguéMichael Paseornek
Producteur déléguéMarc Butan
Producteur exécutifEric Kopeloff
Producteur exécutifMarco Mehlitz
Producteur exécutifEberhard Kayser
Producteur exécutifScott Bernstein
Directeur de productionCurtis Miller
Distributeur d'origine Metropolitan Filmexport (Paris)
Directeur de la photographieJuan Ruiz Anchía
CadreurBruce Greene
Opérateur steadycamBruce Greene
Ingénieur du sonThomas Brandau
Compositeur de la musique originaleChristophe Beck
DécorateurBill Arnold
CostumierMichele Michel
MaquilleurCarol Pershing
CoiffeurSteve Artmont
MonteurStuart Levy
ScriptGenie Babcock
RégisseurMichael Paolillo
Directeur de castingSheila Jaffe
Coordinateur des effets spéciauxJ.D. Streett

générique artistique

Edward Burns(Jake Vig)
Rachel Weisz(Lily)
Andy Garcia(Gunther Butan)
Dustin Hoffman(King)
Paul Giamatti(Gordo)
Donal Logue(Whitworth)
Luis Guzmán(Manzano)
Brian Van Holt(Mile)
Franky G(Lupus)
Morris Chestnut(Travis)
Ethan Embry(Bobby)
Tommy Lister(Harlin)
John Carroll Lynch(Grant Ashby)
Louis Lombardi(Big Al)
Leland Orser(Lionel Dolby)
Robert Pine(Monsieur Lewis)
Elysia Skye(la vendeuse)
April O'Brien(la belle blonde)
Robert Forster(Morgan Price)
Michelle Ruben(Kitty)
Mary Portser(Marie)
Micheal Dempsey(l'agent spécial Artie/l'officier/A n°1)
Elle Alexander(Michelle Strigo)
Steve Tom(Hamilton Tan)
Jay Giannone(le vendeur de voitures)
Melissa Lawner(Katie)
Nicole Lenz(Ally)

Bibliographie

Synopsis

Jake Vig et ses complices viennent, une fois de plus, de réussir l'arnaque parfaite : simulant un meurtre, ils sont parvenus à faire fuir le pigeon et à garder l'argent. Le petit problème, c'est que le pigeon en question était le comptable de Winston King, un caïd aussi respecté qu'excentrique. Le boss ne met pas longtemps à retrouver la trace de Vig et de ses associés. Jake est coincé, et obligé d'accepter le marché que lui propose King : pour le rembourser, il devra cambrioler une banque. Et pas n'importe laquelle : l'une des plus grosses des États-Unis. De plus, pour être certain de sa loyauté, King lui colle l'un de ses gardes du corps, un peu affolé de la gâchette. Pour ce coup de plusieurs millions de dollars, de loin le plus gros de sa carrière, Vig s'adjoint les services de Lily, pickpocket de talent et de surcroît très séduisante. Ce qui ne va pas être sans importance : l'équipe parvient à entrer en contact avec l'un des vice-présidents de la banque convoitée, puis à le faire entrer dans la combine. Les affaires se compliquent quand l'agent Butan, du FBI, parvient à retrouver la trace de Vig. Néanmoins, l'arnaque fonctionne. Vig tente de doubler beaucoup de monde, et se fait prendre par Lily, apparemment très peu disposée à lui pardonner. Mais ce n'était qu'une couverture de plus, et Jake et Lily sortent grands vainqueurs du coup.
© LES FICHES DU CINEMA 2003
Logo

Exploitation