Filles uniques (2002) Pierre Jolivet

Pays de productionFrance
Sortie en France11 juin 2003
Procédé image35 mm - Couleur
Durée85 mn
DistributeurTamasa Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Filles uniques" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurPierre Jolivet
Assistant réalisateurSonia Larue
ScénaristePierre Jolivet
ScénaristeSimon Michaël
DialoguistePierre Jolivet
DialoguisteSimon Michaël
Société de production Les Films Alain Sarde
Société de production Bac Films
Société de production M6 Films (Neuilly sur Seine)
ProducteurAlain Sarde
Producteur exécutifFrédéric Bourboulon
Producteur exécutifChristine Gozlan
Directeur de productionFrançois Hamel
Distributeur d'origine Bac Films
Directeur de la photographiePascal Ridao
Ingénieur du sonPierre Excoffier
Ingénieur du sonStratos Gabrielidis
Ingénieur du sonFrédéric Attal
Ingénieur du sonWilliam Flageollet
Compositeur de la musique originaleSerge Perathoner
Compositeur de la musique originaleJannick Top
DécorateurÉmile Ghigo
CostumierValérie Pozzo di Borgo
MaquilleurNathalie Tissier
MaquilleurDominique Galichet
CoiffeurStéphane Malheu
MonteurYves Deschamps
MonteurDeborah Braun
ScriptMaggie Perlado
RégisseurSylvain Bouladoux

générique artistique

Sandrine Kiberlain(Carole)
Sylvie Testud(Tina)
François Berléand(Mermot)
Roschdy Zem(Malek)
Francis Leplay(Philippe Jean)
Julien Cottereau(le greffier)
Thierry-Perkins Lyautey(Cyser)
Philippe Fretun(le procureur)
Albert Dray(l'avocat de Mermot)
Jean-Chrétien Sibertin-Blanc(le psychopathe)
Laurent Poitrenaux(le dragueur de Carole)
Wilfried Romoli(l'homme tatoué)
Yasmine Belmadi(le jeune beur)
Lyes Salem(l'avocat beur)
Laurentine Milebo(Samia)
Sophie Pincemaille(la copine de Tina)
Éliane Auroy(la réceptionniste du Palais)
Luc Sonzogni(la maître nageur)
Olivier Nanteau(le premier avocat de Cyser)
Olivier Foubert(le second avocat de Cyser)

Bibliographie

Synopsis

Carole, est une juge d'instruction intègre aux allures de bourgeoise un peu coincée. Un jour elle fait appel à Tina, une petite voleuse, pour lui traduire la déposition en verlan d'un prévenu. Quelques temps après, Tina sort de prison un peu plus tôt que prévu. Il s'agit d'une erreur bureaucratique, mais Tina croit à une faveur de Carole et se rend chez elle pour la remercier. Elle parvient même à s'incruster pour la nuit. Le lendemain, alors qu'elles sont au café ensemble, Carole aperçoit un mac qu'elle essaie d'appréhender. Elle propose à Tina de servir d'appât pour organiser un flag. Elle accepte. L'opération se déroule bien, et les deux filles deviennent amies. Tina enseigne à Carole l'insouciance et le goût des belles chaussures. Carole enseigne à Tina la brasse et le sens des responsabilités. Un soir, chez Carole (où Tina continue à dormir), débarque Mermot, un de ses "clients", inculpé dans une affaire de faux jetons de machines à sous, qui lui donne le nom d'un des casinos véreux. Carole se rend sur place avec Tina. Elles jouent (aux frais de la justice) et gagnent, puis font le tri des jetons, et retrouvent effectivement des faux. Mais ce sont en fait ceux que Mermot avait amenés chez Carole, et que Tina avait volé, pour rendre service. L'affaire fait du tort à Carole. Les copines se brouillent... Pour un temps seulement.
© LES FICHES DU CINEMA 2003
Logo

Exploitation