Nos amis les flics (2003) Bob Swaim

Pays de productionFrance
Sortie en France04 août 2004
Procédé image35 mm - Couleur
Durée90 mn
DistributeurUGC Distribution (source : ADRC)
>> Rechercher "Nos amis les flics" dans le catalogue Ciné-Ressources
imprimer

Générique technique

RéalisateurBob Swaim
Assistant réalisateurFrançois Domange
Auteur de l'oeuvre originaleJay Cronleyd'après le roman "Nos amis les flics"
AdaptateurLaurent Chalumeau
AdaptateurMathieu Fabiani
AdaptateurBob Swaim
DialoguisteLaurent Chalumeau
DialoguisteMathieu Fabiani
DialoguisteBob Swaim
Société de production Alicéléo (Levallois-Perret)
Coproduction France 2 Cinéma
Coproduction Rhône-Alpes Cinéma (Villeurbanne)
Coproduction TF1 Films Production
Coproduction Gimages
Coproduction Gimages Développement
ProducteurPatrick Godeau
Distributeur d'origine TFM Distribution
Directeur de la photographieThierry Jault
Ingénieur du sonAntoine Deflandre
Compositeur de la musique originalePhilippe Kelly
DécorateurDenis Mercier
CostumierSandrine Follet
Costumier Kenzopour Daniel Auteuil
MonteurEmmanuelle Labbé
ScriptNathalie Alquier
Directeur de castingGigi Akoka

générique artistique

Frédéric Diefenthal(Frédo)
Armelle Deutsch(Magali)
Lorànt Deutsch(Bénisti)
Daniel Auteuil(Toussaint)
Atmen Kelif(Kérouf)
François Levantal(Gégé)
Christophe Alévêque(Poisseman)
Edouard Montoute(Kiki)
Hippolyte Girardot(Fatouche)
Pascal Elbé(Perrac)
Moussa Maaskri(Sauveur)

Bibliographie

Synopsis

Le chef d'un gang de voyous confie une mission d'envergure à ses "petites mains" : cambrioler le musée d'art contemporain de la région. Mais, s'ils n'ont pas froid aux yeux, ces voleurs "à la petite semaine" ne sont que des amateurs. Les ennuis commencent très tôt : l'alarme se déclenche et les portes blindées se referment sur le plus malchanceux. Pendant que l'un se charge de neutraliser les gardiens, les autres se mettent en quête d'une tronçonneuse pour libérer leur confrère. C'est ainsi qu'en pleine nuit ils s'infiltrent dans une quincaillerie. Nouvelle malchance : le patron en surprend un qu'il livre à la police de proximité. Seule solution pour les autres : prendre en otage le commissariat, lieu stratégique pour contrôler la situation. Voilà donc nos voleurs portant l'uniforme et gérant les appels nocturnes. Appelés à droite et à gauche par les riverains pour des problèmes mineurs, ils deviennent flics malgré eux et sont retardés dans leur propre mission. Après de nombreuses embûches, ils y parviennent enfin. Mais, au matin, en passant devant la banque, ils remarquent une infraction en cours. Tout s'éclaire : le cambriolage du musée n'était qu'un prétexte de leur chef pour créer diversion. Les voleurs dupés, mais faisant désormais la loi sous leur nouvel habit, se chargent de son arrestation et en profitent pour partir avec le magot.|#|#
© LES FICHES DU CINEMA 2004
Logo

Exploitation